Santé des populations démunies : Les APM poursuivent leurs appuis aux communautés

Samedi et dimanche derniers, les Associations pour le Mali (APM) ont poursuivi avec leur initiative de consultations gratuites et de dons de médicaments dans plusieurs localités du pays, débutée en début du mois de Ramadan, notamment à Bamako, Koutiala, Ségou, Mopti, Niono et Sikasso.

À la mosquée Abdoulaye Lah de Kalaban-Coura contiguë au CSCOM du quartier où le ministre président des APM, Me Mohamed Aly Bathily a fait sa prière de la mi-journée (adh-dhouhr) avec les fidèles musulmans, samedi dernier, plusieurs dizaines de personnes ont bénéficié des faveurs de l’opération.

Me Mohamed Aly Bathily a rendu une visite de courtoisie aux médecins soignants de l’opération consultation de la journée de consultations gratuites et don de médicaments et aux responsables de la mosquée Abdoulaye Lah de Kalaban-Coura samedi. Le ministre Bathily, était venu s’enquérir du déroulement de l’opération et encourager le personnel soignant. Il a, à son tour bénéficié des bénédictions et des encouragements des fidèles et responsables de la mosquée, à qui il a expliqué les objectifs et la démarche des APM. Une association qui se démarque des partis politiques et qui veut incarner les aspirations profondes des populations à la base. Les APM soutiennent les actions du président de la République Ibrahim Boubacar Keita qui a promis l’honneur du Mali et la dignité des Maliens, a-t-il expliqué. Ce travail, est-il convaincu, est en cours.

Cependant, le ministre Bathily a indiqué que pour réussir la mission, il faut une mobilisation et une adhésion des Maliens eux-mêmes. Les APM, après avoir parcouru le Mali, dans sa profondeur, ont eu une idée des préoccupations des uns et des autres. C’est pourquoi leurs actions sont bâties autour de la lutte contre les pires formes d’injustice surtout dans le domaine du foncier, l’appui dans le domaine de la santé, de l’éducation et la formation, a-t-il précisé.

Selon Fatimatou Haïdara, initiatrice de la consultation de Kalaban-Coura, après une première opération dans plusieurs localités de la capitale, ‘’nous avons, nous aussi, sollicité et obtenu notre journée de consultations et de dons de médicaments auprès du directoire des APM’’.

« Nous avons choisi cette mosquée, parce que nous avons ici nos militants et sympathisants. Mieux, le local se prête bien à l’attroupement et à la consultation de ce genre, mieux même que le CSCOM. Comme vous pouvez bien le constater, il y a suffisamment d’espace, des salles libres, c’est pour cela que nous n’avons pas cherché loin, lorsque les APM ont porté leur choix sur notre quartier pour ces consultations. Pour satisfaire, les patients, nous avons quatre médecins spécialisés pour les maladies qui font l’objet de ces consultations (maladies cardiaques, le diabète et l’estomac). En plus de la consultation, nous donnons les médicaments gratuitement aux patients pour ces trois maladies. Mais en plus, si le médecin détecte d’autres maladies chez le patient, il lui prescrit des ordonnances que le malade paye à la pharmacie à ses frais »,  a expliqué Fatimata Haïdara.

Quant à Aly Mohamed Diarra, au nom de l’imam de la Mosquée et de l’ensemble des responsables, il a salué cette initiative des APM qui a été possible grâce à une des fidèles, Fatimata Haïdara. Ces consultations arrivent à point, selon lui, puisqu’elles soulageront beaucoup de fidèles pour leur permettre d’observer leurs obligations religieuses.

« Nous avons beaucoup de vieux et de vieilles qui ont aujourd’hui besoin de ces consultations et de ces dons de médicaments gratuits. L’œuvre est salutaire, pour cela, les APM sont à encourager pour qu’elles poursuivent cette action pour le bien-être des Maliens », a-t-il souligné.

À la question de savoir si les APM sont connues des fidèles de la mosquée, M. Diarra a répondu par la négative, car beaucoup pensent que politique et religion ne font pas bon ménage. Mais après avoir pris connaissance des objectifs et activités menées par les APM, M. Diarra a promis que les responsables de la mosquée iront mieux vers les APM dans les jours à venir.

Aly Mohamed Diarra a confié que leur mosquée peut faire chemin avec les APM, puisqu’elle œuvre aussi dans le social, dont l’éducation des enfants et de femmes.

La présidente des APM à Kalaban-Coura, qui habite dans le quartier, il y a au moins vingt ans, a indiqué que c’était une première qu’une organisation procède à ce genre d’œuvre de bienfaisance pour les populations.

« Ces consultations et dons de médicament nous vont droit au cœur. Personnellement, je suis moi-même malade. Donc, l’initiative profitera aujourd’hui à ma personne et à plein d’autres habitants du quartier qui sont dans le besoin. Nous en sommes très heureux, nous ne pouvons que féliciter et remercier le président des APM pour cette initiative à notre faveur. Nous prions également pour la poursuite de l’œuvre afin qu’elle profite à plusieurs autres nécessiteux », a-t-elle souhaité.

Dans le district de Bamako, les consultations médicales gratuites et dons de médicaments des APM ont eu lieu également dimanche à Baco-Djicoroni et à Djélibougou.

 

À l’intérieur, des opérations ont eu lieu à Mopti et à Koutiala où elles ont mobilisé des publics nombreux, selon les informations que nous avons reçues. Les autorités locales (municipales et préfectorales) ont également fait le déplacement pour saluer la démarche des Associations pour le Mali, surtout en cette période de ramadan.

Le 10 juin, des opérations sont aussi prévues à Moribabougou, Niono, Ségou et Sikasso.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here