Célébration de la nuit du destin ‘’Leïlatoul Kadr’’ : El Hadj Bandjougou Doumbia invite IBK à se réconcilier avec AOK et ATT

Perpétuant la tradition, les fidèles musulmans ont célébré dans la soirée du mercredi 21 au jeudi 22 juin, la nuit du destin, à Faladiè, en communion avec le guide l’association ‘’Nourdine’’ El Hadji Bandjougou Doumbia. Qui a de nouveau invité le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, à se réconcilier avec ses deux prédécesseurs, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré, pour tirer ensemble le pays de l’ornière.

Venus divers horizons des six communes du district de Bamako, l’intérieur du pays et de l’étranger, les fidèles musulmans ont, pour une nouvelle fois, massivement répondu présents à l’appel du guide de l’association ‘’Nourdine’’, El Hadj Bandjougou Doumbia. Qui chaque année organise des prêches à Faladiè, non loin du monument de la Tour d’Afrique, pour célébrer la nuit du destin ou en arabe ‘’Leïlatoul Kadr’’ qui se tient dans la nuit du 26ème au 27ème jour du mois de ramadan. Comme d’habitude la célébration de cette nuit qui est la plus importante de toutes les nuits, dans le calendrier musulman, a été essentiellement marquée pour les fidèles musulmans de l’association ‘’Nourdine’’, des prières sur le prophète Mohamed (PSL) et sa sainte famille, des zikrs et des prêches.

Pour l’édition de cette année, le guide de l’association ‘’Nourdine’’, le jeune prêcheur, El Hadj Badjougou Doumbia, qui, à chacune de ses apparitions publiques, draine une foule immense était accompagné de son maître et père spirituel, El Hadji Moussa Karabenta et de plusieurs de ses disciples.
Au cours de ses prêches ponctués par des intermèdes de Zikr (rappels à Dieu), El Hadj Bandjougou Doumbia a appelé les fidèles musulmans à suivre les pas du prophète, Mohamed (PSL) et de ses fidèles compagnons. Il a rappelé aux adeptes musulmans, le sens élevé de l’humilité du prophète, l’amour et la pitié qu’il avait pour sa famille, les femmes, les enfants en particulier et l’être humain en général.
Selon El Hadj Bandjougou Doumbia, leader de l’association ‘’Nourdine’’, pour vivre heureux ici bas et dans l’au-delà, tout bon musulman doit se référer aux valeurs morales du prophète Mohamed (PSL).

Par la même occasion, Bandjougou Doumbia, a rappelé au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, que trop de pauvres sont victimes d’injustice au Mali. « Les pauvres sont spoliés de leurs terres à travers le pays. Ils sont sans défense devant les tribunaux face aux riches. Nous demandons au président IBK de prendre des mesures contre cette situation le plus tôt possible. Car les larmes des pauvres sont plus dangereux pour un pouvoir que l’acide contre un tissu »a-t-il prévenu.

Avant d’inviter le chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Keïta, à se réconcilier avec ses deux prédécesseurs, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré. Et cela dit-il, afin de pourvoir rétablir la paix et la sécurité au Mali. Car pour le guide de l’association ‘’Nourdine’’, El Hadj Bandjougou Doumbia, IBK seul ne pourra pas relever le défi actuel du pays.
L’événement a pris fin vers 4heures du matin, par des séances de prière pour la prospérité au Mali. il a enregistré la présence de l’ancien Premier ministre, Moussa Mara et du ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Oumar Hass Diallo.
Lassina NIANGALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here