Campagne agricole 2017-2018 : Qui veut écarter le Groupement des Importateurs Agréés des Intrants Agricoles?

Pour la campagne agricole 2017-2018, des actions seraient en cours pour écarter du marché des intrants agricoles, les membres du Groupement des Importateurs et Distributeurs Agréés des Intrants Agricoles,un réseau de distributeurs de proximité très apprécié et sollicité par le monde paysan. Alors que pour cette campagne, ce groupement projette des stratégies plus efficaces pour satisfaire les paysans dans leurs localités respectives.

Malgré les mauvaises intentions à leur égard, les membres du groupement se sont réunis pour la réussite de cette campagne et se disent prêts à tout faire pour l’atteinte des prévisions de la campagne agricole 2017-2018 qui sont de 9.820.244 tonnes de céréales, soit un taux d’accroissement de 11%. C’est ainsi qu’un programme axé sur la garantie en termes de qualité et de quantité des intrants agricoles et sur une large livraison a été callé.

En effet, le Groupement des Importateurs Agréés des Intrants Agricoles est une coalition de plus d’une vingtaine d’entreprises. Il est aujourd’hui l’un des grands regroupements qui rassemble tous les acteurs du secteur agricole. C’est un groupement légal et légitime qui respecte la loi 04-038 du 05 Août 2004 relative aux associations en République du Mali avec un récépissé délivré par le Gouvernorat du District de Bamako (Récépissé N°0912 G -B en date du 09 Novembre 2016). Il est composé d’hommes et de femmes qui ont comme souci majeur, la distribution équitable des intrants sur toute l’étendue du territoire national. D’autres vocations que se donne ce regroupement sont de soutenir la politique de sécurité agricole du Mali, de défendre les intérêts de ses membres,de mieux organiser le secteur de la distribution des intrants agricoles au Mali et de promouvoir par la suite, l’emploi à travers l’agriculture.

De sa création à nos jours, le groupement a fait des avancées remarquables dans la mesure où il est représenté même dans les zones les plus reculées. A la question de savoir quelle est la stratégie pour regrouper la plupart des distributeurs agréés au sein d’un seul mouvement, le secrétaire général Sidy Diabaté a répondu qu’il est très facile de réunir des gens qui savent déjà ce qu’ils veulent. Selon lui, les membres du groupement ont des valeurs en commun et ils sont obligés de se réunir pour combiner leurs efforts afin de contribuer à la lutte contre l’insécurité alimentaire au Mali.

« Nous avons des affinités dans toutes les trois zones agricoles par excellence au Mali. Il s’agit des zones cotonnières, rizicoles et la troisième est partagée entre le mil, le maïs et la canne à sucre. Nous sommes les chevilles ouvrières et sommes représentés partout au Mali. Notre rôle est indispensable car, nous sommes les acteurs qui sommes plus proches des agriculteurs. Donc nous savons comment les satisfaire », a ajouté le président du groupement Sinaly Traoré.

Pour lui, au-delà de son aspect distribution, le Groupement des Importateurs Agréés d’Intrants Agricoles emploie des milieux de jeunes à travers la stratégie qu’il a mise en place pour contribuer à réduire le taux de chômage qui est une préoccupation majeure du gouvernement. Car à travers sa stratégie dit-il, le groupement exige à chaque membre d’employer des jeunes dans son magasin en qualité de comptables, de coursiers, de chauffeurs, de chargeurs etc.

« Vu ses efforts et son importance dans le cadre de la fourniture des paysans et le rôle qu’il joue dans la lutte contre l’insécurité alimentaire et le chômage au Mali, le Groupement des Importateurs Agréés des Intrants Agricoles mérite d’être associé à tous les processus en amont et en aval pour la réussite totale de la campagne », a déclaré Sinaly Traoré.

Selon les membres du groupement, cette année, sur recommandation du président de la République Ibrahim Boubacar Keita, il est prévu une hausse quasi généralisée de la production céréalière sur toutes les productions. Pour eux, ce rêve se traduira en réalité à travers le partage équitable des intrants et l’implication de tous. Et celui qui veut donc éliminer le groupement qui est une couche importante en la matière sera responsable des conséquences.

Aoua Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here