CONSEIL DE SECURITE : Le Mandant de la Minusma renouvelée pour un an

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies a adopté à l’unanimité la résolution 2364, renouvelant pour un an le mandat de la Mission au Mali.
Le Conseil de sécurité a décidé le renouvellement du mandat de la Mission multidimensionnelle de stabilisation des Nations unies au Mali (Minusma) pour un an. Toutefois, il décide de maintenir inchangé le niveau de troupes antérieures et souligner les tâches prioritaires comme la protection des civils et le soutien à la défense et à la sécurité du pays les forces.
En adoptant à l'unanimité la résolution 2364 (2017), le Conseil décide d'étendre le mandat de Minusma jusqu'au 30 juin 2018 avec une composition pouvant aller jusqu'à 13 289 militaires et 1 920 agents de police. Il a également exhorté le gouvernement du Mali et les groupes armés de la Plateforme et de la CMA à continuer de s'engager de manière constructive avec une volonté politique soutenue et de bonne foi pour accélérer la mise en œuvre de l'accord de paix et de réconciliation du pays, signé en 2015.
Le Conseil a exhorté les parties à continuer de respecter l'accord de cessez-le-feu du 23 mai 2014 et d'autres accords de cessation des hostilités. Par ailleurs, il a exprimé sa volonté d'envisager des sanctions ciblées contre ceux qui ont repris les hostilités ou pris des mesures pour entraver ou menacer la mise en œuvre de l'accord.
Il a exigé que tous les groupes armés au Mali rendent leurs armes, cessent les hostilités, rejettent le recours à la violence et rompent tous les liens avec les organisations terroristes. De même qu’il a également été demandé au gouvernement de finaliser une stratégie pour le développement du Nord du Mali et un Plan d'urgence national.
En ce qui concerne le mandat de la Minusma, le Conseil a décidé que la Mission se concentrerait sur un certain nombre de tâches prioritaires, y compris l'appui à la mise en œuvre de l'accord sur la paix et la réconciliation. Au nombre de ces tâches figurent le soutien au redéploiement des forces de défense et de sécurité maliennes réformées et reconstituées au centre et au nord du pays; la protection des civils, y compris contre les menaces asymétriques; et de contrer les attaques asymétriques en défense active de son mandat.
Au moment où des réductions du budget des opérations de maintien de la paix de l’ONU sont attendues, le budget de la Minusma passe de plus de 900 millions à 1 milliard de dollars. Preuve du soutien accru de la communauté internationale à la sortie de crise au Mali.
Mahamadou Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here