Mouvement Faso-Mali : La politique au profit des jeunes

C’est sous une pluie diluvienne que les sympathisants et membres du mouvement politique FASO-MALI ont convergé ce dimanche 2 juillet 2017 vers la maison des jeunes de Bamako pour le lancement officiel du dit mouvement. C’était sous le haut parrainage de M. Jeamille BITTAR, président du mouvement MC ATT et beaucoup d’autres représentants de partis amis.

La pluie est signe de bonheur, nous enseigne un adage populaire. Même si c’est un aléa climatique, les participants à ce lancement ne doutent pas de l’avenir radieux du tout nouveau parti. Le mouvement FASO-MALI est le couronnement de plusieurs années d’engagement au service de la jeunesse malienne. Amadou Moussa Coulibaly dit Boss, président du mouvement n’est plus à présenter dans le monde scolaire et universitaire malien. A travers son cabinet de prise de parole en public, ARO International, de Kayes à Kidal, des milliers de jeunes ont été formés aux techniques d’expression. En effet, c’est un patriote convaincu qui vient d’ajouter un autre arc à sa flèche à travers ce dumping sur la scène politique : «Je suis jeune, j’aime le Mali, je m’engage », confie le Boss. Les témoignages de ses collaborateurs décrivent un jeune sérieux, disponible et ambitieux. L’engagement politique de Boss, répond à un besoin de représentativité de la jeunesse dans les sphères de prise de décision dans notre pays : «: La jeunesse doit désormais avoir son mot à dire dans l’intégralité des décisions relatives à la mise en place de toute politique que ce soit à l’échelle locale ou nationale », lance-t-il. FASO-MALI, prône une vision politique qui prend mieux en compte les aspirations des jeunes maliens : l’accès à l’Education, à l’emploi, à la santé…

Le slogan’ ’la jeunesse au cœur de la politique’ ’traduit la volonté des initiateurs du mouvement de s’engager pleinement dans le paysage politique malien traversé par un vent de rupture, fruit de plusieurs décennies de mauvaise gouvernance. Le parrain de l’évènement, Jeamille BITTAR a salué l’audace du jeune Coulibaly avant de lui réitérer sous soutien. Une remise de diplômes aux participants à la formation de ARO International a mis fin aux travaux du lancement.

BAD

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here