El hadj Cheick Oumar Gadjigo opérateur économique «Les opposants à la révision constitutionnelle ont d’autres intentions »

Dans l'entretien qui suit, El hadj Cheick Oumar Gadjigo, opérateur économique, et partisan du « OUI » au référendum constitutionnel nous dit à cœur ouvert les raisons pour lesquelles il faut vite aller au référendum. Selon lui, les opposants ont d'autres choses inavouées.
Quel sens peut-on donner à la mobilisation de cet après midi du premier meeting de la Plate-forme « OUI » AN SO NA ?
Ce qu’on peut donner comme sens à la mobilisation de cet après midi, comme je vous le dit, je suis opérateur économique de mon Etat, je suis membre de la société civile et je vois aujourd’hui, on est en démocratie, cette révision constitutionnelle fait partie de la démocratie aussi.

Les présidents qui ont précédé Ibrahim Boubacar Keita avaient initié cette même révision constitutionnelle. Vu le contexte actuel à Bamako, ceux qui s'opposent à cette révision, c’est normal en démocratie, mais leur vision n'est pas partagée par tout le monde. Je pense que leur ambition c’est la déstabilisation. Ce qu'on a vécu en 2012 n'est pas souhaitable. Nous avons tout perdu.

J’ai été frappé par la crise comme d’autres camarades, comme d’autres collègues. Nous, avons a été frappés par les dettes intérieures. L’Etat a demandé qu’on perde 40 % de notre dû. Alors pensez vous qu'on doit revivre cette situation dramatique ? Je me suis dit pourquoi rester en marge en tant que citoyen, en tant que patriote de ce pays. Il faut se lever et il faut que la jeunesse se lève pour faire une grande mobilisation autour de cette révision constitutionnelle qui fait partie de l’accord.

Ceux qui sont contre cette révision constitutionnelle, ont signé l’accord d’Alger qui a commencé au Burkina Faso. Même Tiébilé Dramé en tant qu'opposant faisait partie de ceux qui ont signé l’accord de Ouaga. Aujourd’hui Soumaila Cissé, est chef de file de l’opposition mais comme je vous le dit en démocratie c’est tout à fait normale mais ils ont d’autres idées derrières tout ça.

Est-ce qu’on peut savoir un peu la composition de cette plate-forme ?
Cette plate-forme est composée de différentes associations à peu près trois cents soixante dix associations. Moi, en tant qu'opérateur je fais partie d’une grande association.

Et aujourd’hui après ce meeting, quelles sont les activités qui sont prévus ?
Il ya a beaucoup d’activités qui sont prévus. Regardes seulement le slogan de la plate-forme : « la paix et la réconciliation au Mali; le déploiement de l’armée sur toutes l’étendue du territoire national et la fin du terrorisme au Mali », c'est assez révélateur. Donc la lutte continue, notre objectif est la stabilité du pays. Et aujourd’hui cette plate-forme a d’autres actions, c’est un éveil de conscience. Nous interpellons aujourd’hui nos papas, nos mamans, nos sœurs à se lever pour se donner la main afin de sauver le Mali.

A.Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here