Informations météorologiques : Capitales pour la navigation aérienne

L’Association professionnelle des météorologistes (APMA-Mali) de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), a organisé hier dans l’amphithéâtre II de la Faculté des sciences et techniques (FST), une conférence sur le thème de la modernisation des équipements météorologiques et des méthodes de travail à l’ASECNA : « Quels enjeux pour l’aéronautique ? » C’était en présence du directeur général de l’Agence Mali-Météo, Djibrilla A. Maïga, du doyen de la FST, Fana Tangara, du président de l’association, Dramane Diakité, et d’une foule nombreuse d’étudiants et de journalistes.
Le choix du lieu où s’est déroulée l’activité n’est pas fortuit, a indiqué M. Diakité, car cette faculté fournit aujourd’hui près de 80% des agents spécialistes du domaine de la météorologie. En substance, deux présentations ont marqué la conférence.
La première a porté sur l’historique et l’évolution de la météorologie, développées par Almahadi Sagayar Maïga, ancien chargé d’exploitation de la météorologie de l’ASECNA-Mali. Le second exposé sur la modernisation des équipements météorologiques et les méthodes de travail de l’ASECNA a été présenté par Mme Coulibaly Aminata Makalou, chargée d’exploitation de la météorologie de l’ASECNA.
Au delà des activités économiques de base comme l’agriculture, l’élevage et la pêche, les informations météorologiques sont capitales dans le transport telle que la navigation aérienne.
En effet, la météo est la première discipline scientifique dotée de moyens spatiaux.
Le satellite TIROS 1 (Television and infrared observation satellite) a été lancé en avril 1960 par les Etats-Unis d’Amérique.
En novembre 1977, l’Europe a lancé son premier satellite géostationnaire (Météosat-1). L’année 1997 a connu le lancement de Météosat 7, le dernier de la série. C’est en 2005 qu’il y eu la mise en exploitation de Météo satellite de seconde génération (MSG), une version plus améliorée. Animé par la volonté d’évolution, le département météorologique de l’ASECNA a programmé l’acquisition d’une station automatique de production d’informations météorologiques (SAAPI) qui entrera en exploitation à partir de décembre 2018.
En effet, selon Mme Coulibaly Aminata Makalou, la vision du premier responsable de l’ASECNA au Mali est de positionner l’agence comme un des meilleurs fournisseurs de services de navigation aérienne et de la maintenir comme instrument exemplaire de coopération et d’intégration africaine. Pour ce faire, les objectifs stratégiques se basent sur le dialogue, l’efficacité et la performance, indique-t-elle.
Il s’agit d’assurer le développement et le maintient du service dans le respect des normes applicables et de poursuivre la modernisation de sa gouvernance institutionnelle, organisationnelle et financière.

Cheick Amadou DIA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here