SNM : Le ministre de la Santé réaffirme le soutien de l’Etat à la neurologie

A l’issue des travaux du 1er congrès de la Société malienne de neurologie (SMN) couplé au 2e congrès africain de neuro-myélite optique (NMO), le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr. Samba Sow,  s’est félicité de la création d’un réseau africain de NMO,  d’une banque de données et d’un réseau d’analyses des sérums, etc. Et de réitérer le soutien de l’Etat à la discipline en général.

Les 30 juin et 1er juillet 2017 à l’hôtel Mandé, les acteurs de la neurologie d’Afrique et d’ailleurs s’étaient fixé rendez-vous sur : “Neuromyélite optique et pathologies associées : épilepsies neurovasculaires, neuropathies périphériques, neurogénétiques, démences, douleurs”.

La cérémonie de clôture de ce double congrès était présidée par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique.

Aux termes des travaux, le congrès a envisagé la création d’un Réseau africain de lutte contre la neuromyélite optique (NMO), d’un Registre africain de NMO, d’une banque de données sans oublier la création d’un Réseau d’analyse de sérums, l’hébergement du registre NMO sur le site de la Société  de neurologie  du Mali et  la promotion de l’enseignement par la télémédecine.

Le président du comité d’organisation, Pr. Youssoufa Maïga, a salué l’appui conséquent du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, parrain du congrès et de tout le gouvernement à travers le ministère de la Santé.

Pr. Massourou Ndiaye du Sénégal, président de l’Académie africaine de neurochirurgie,  a mis l’accent sur la formation continue, surtout des jeunes pour révolutionner le domaine de la neurologie en Afrique. Il a réitéré la disponibilité de l’Académie à accompagner les initiatives dans ce sens.  Il a surtout attiré l’attention des autorités à soutenir  les sociétés de neurologie, parents pauvres du secteur de la santé,  pour un  impact positif sur la santé publique.

Le ministre Samba Sow  a indiqué  que la tenue de ce congrès international dans notre pays permettra l’amélioration de la qualité de vie des patients souffrant de pathologies neurologiques grâce au renforcement des capacités  des professionnels en charge de la thématique.

Les thèmes débattus, dira le MSHP, s’inscrivent dans la dynamique et s’inspirent des champs  d’intérêt de la neurologie malienne, mais aussi et surtout des avancées actuelles en matières de neurologie. Il a assuré de la disponibilité du département à tirer profit des conclusions de ce congrès.

Une minute de silence a été observée en la mémoire de l‘illustre  neurochirurgien disparu en 2014 Pr. Moussa Traoré.

O.D


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here