Tournée d’implantation du mouvement ‘’Mali Kanu’’ : Le label Modibo Koné séduit à Sikasso et Koutiala

Une délégation du Mouvement ‘’Mali Kanu’’ a sillonné, les 7, 8 et 9 juillet 2017, les localités de Koutiala et Sikasso. Conduite par Paul Ismaël Boro, la mission a eu pour principal objectif l’implantation du Mouvement politique ‘’Mali Kanu’’. Ce fut également l’occasion pour Paul Ismaël Boro et sa délégation de présenter la vision, les orientations et la structuration dudit mouvement aux militants de la 3ème région.

L’on se rappelle que des jeunes se sont récemment rassemblés pour mettre en place un mouvement politique transversal dénommé ‘’Mali Kanu’’. Pour la circonstance, les initiateurs ont porté leur choix sur l’ancien PDG de la Cmdt, Modibo Koné, pour assurer la direction dudit mouvement. Ayant leur récépissé, les membres du Mouvement ‘’Mali Kanu’’ ont commencé une tournée d’implantation dans les régions du Mali. Ce périple les a déjà amenés à Koutiala et à Sikasso, où ils ont été accueillis avec tous les honneurs.

L’étape inaugurale de Koutiala

Koutiala, première étape de la présente tournée dans la région du Kénédougou, a eu l’honneur de mettre en place le premier bureau de Coordination du Mouvement ‘’Mali Kanu’’. Le vendredi 7 juillet 2017, le président des commissions du Mouvement ‘’Mali Kanu’’, Paul Ismaël Boro et sa délégation ont été reçus par les notabilités de Koutiala. Cette rencontre très riche en échanges s’est soldée par une satisfaction totale de la chefferie traditionnelle de Koutiala qui s’est réjouie de voir l’ancien Directeur de la Cmdt, Modibo Koné, à la tête de ce mouvement. Pour la circonstance, les notabilités ont exprimé leur encouragement aux responsables du jeune mouvement.

La journée du 8 juillet a été consacrée à la mise en place du bureau de coordination dans les locaux du Conseil de cercle de Koutiala. A l’ouverture des travaux, le président de la Commission d’investiture de Koutiala, Pascal Zanga Goïta, dira que des enquêtes de moralité ont été menées en amont afin de choisir les personnes qui doivent composer le bureau. De son point de vue, l’honnêteté et l’intégrité doivent être les maîtres mots. Selon lui, la particularité de ‘’Mali Kanu’’ est la moralité des cadres qui le dirigent. C’est dans cette logique qu’il exhortera les militants et sympathisants d’éviter l’esprit de domination. Pascal Zanga Goïta a profité de l’occasion pour parler des actes posés par le leader du mouvement ‘’Mali Kanu’’, Modibo Koné. Il n’a pas tari d’éloge à l’endroit de ce dernier, au point de prédire son destin présidentiel. Selon lui, seul Modibo Koné peut ramener la paix et faire du Mali une référence dans le monde. «Modibo Koné est un exemple à suivre. Son bilan à la tête de la Cmdt durant 9 mois est sans précèdent. En 6 mois, il a fait des miracles que certains dirigeants n’ont pu réussir en 10 ans. Les populations de Koutiala n’oublieront jamais Modibo Koné pour la construction du pont. En outre, Modibo Koné a toujours eu la confiance et le soutien de ses collaborateurs, de Lomé à Dakar, en passant par Bamako», se réjouit le sieur Goïta.

Pascal s’est également dit convaincu que le fonctionnaire de la Boad, Modibo Koné, est aussi un model en matière de création d’emplois et de richesses. «Modibo Koné voulait mettre en place trois usines d’égrainage si on lui avait accordé le temps de continuer son travail à la tête de la Cmdt. Il voulait également exploiter 100 000 hectares pour le coton. Parmi tous les PDG de la Cmdt, qui a eu cette initiative », s’interroge-t-il.

Plusieurs autres témoignages ont été faits sur Modibo Koné par rapport à ses œuvres de charité, mais aussi et surtout pour son parcours professionnel sans faute et ses efforts inlassables pour le développement du Mali.

Au nom des femmes du Mouvement, Camara Aiché Sow, membre de la délégation, a invité ses sœurs à rompre avec les veilles méthodes et à jouer leur partition. «Les femmes sont au début et à la fin de la vie d’une nation. Nous sommes les piliers de ce pays donc, il est impératif de s’impliquer dans la gestion à tous les niveaux. Fini les campagnes de sensibilisation avec les T-shirts ou avec les sucres. Nous voulons des actes concrets et non de belle parole. C’est dans cette logique qu’il faut aujourd’hui un homme exemplaire comme Modibo Koné qui a fait ses preuves dans son village et partout où il a travaillé», exhorte Aiché Sow.

Abondant dans le même sens, le président des Commissions de ‘’Mali Kanu’’, Paul Ismaël Boro, a appelé l’assistance à une prise de conscience. Selon lui, Modibo Koné est un visionnaire et un patriote qui n’a jamais fait de la politique. A n’en pas douter, le message du chef de la délégation de la mission a été bien reçue, en témoignent le tonnerre d’applaudissements et les cris admiratifs qui ont accompagné l’exposé de M. Boro. Après cela, les membres de la délégation ont, tour à tour, prête une oreille attentive aux préoccupations des militants. Préoccupations auxquelles ils ont apporté des réponses qui augurent des lendemains meilleurs.

Après les échanges, le bureau de coordination de Koutiala a été officiellement mis en place par le Président de la commission d’implantation du mouvement, Harouna Traoré. Ce bureau de 71 membres sera désormais présidé par El Hadj Hamadoun Abdoulaye Dicko qui se confiera à l’assistance en ces termes: «Le changement ne se fera pas à travers des belles paroles. S’il plait à Dieu, ce bureau sera à hauteur de souhait. Nous allons œuvrer afin que le mouvement soit largement représenté dans les 36 communes de Koutiala ».

La palme de la mobilisation revient aux Sikassoises

Après l’étape de Koutiala, le cap a été mis sur la ville de Sikasso. Là-bas, les militants réunis en grand nombre, malgré la longue attente, ont réservé un accueil chaleureux à la délégation. Les membres de la délégation ont été accueillis au siège du mouvement. Les femmes de Sikasso ont rehaussé l’éclat de cette rencontre à travers leur présence massive pour tirer ‘’le foulard’’, pour ne pas dire le chapeau à Modibo Koné et à sa délégation.

La mission, selon Paul Ismaël Boro, s’inscrit dans la dynamique de l’implantation du mouvement, car, a-t-il expliqué, très bientôt, se tiendra une rencontre à Bamako au cours duquel le format des différentes structures va être défini. Il était donc nécessaire, a-t-il confié, qu’ils préparent les esprits pour que les uns et les autres participent de façon active à cette rencontre.

La délégation a profité de cette visite pour saluer les notabilités de Sikasso. Elle y a été reçue dans le vestibule de la famille Traoré, où tous les représentants de la chefferie traditionnelle de Sikasso ont salué les actes de Modibo Koné. Ainsi, des bénédictions ont été formulées pour la réussite de la mission du mouvement.

Les élèves de Bougouni, sur le chemin du retour, ont réservé un accueil chaleureux à la délégation.

Il faut noter que la sortie du Mouvement ‘’Mali Kanu’’ marque le début d’une vaste campagne d’implantation et de sensibilisation sur tout le territoire national.

Ibrahim M.GUEYE,

De retour de Sikasso

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here