Achat de surplus d’énergie électrique: L’EDM S.A et Nsukala scellent un partenariat

Un contrat d’achat d’énergie électrique a été signé le mardi 18 juillet 2017, entre la société Nsukala et la société Energie du Mali EDM S.A. C’était à l’hôtel Radisson Blu sous la coprésidence du ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, et celui de l’énergie et de l’eau Malick Alhousseini Maiga.

Ce contrat de vente d’énergie entre les deux sociétés consiste à raccorder la centrale Nsukala au réseau EDM SA pour l’évacuation du surplus d’énergie. Selon les explications, la centrale électrique à bagasse de Nsukala dispose d’une puissance de 20 MW suffisante pour produire de l’électricité à la fois pour ses propres besoins et pour fournir un surplus d’électricité à l’énergie du Mali. Du fait que la demande de l’usine varie entre 16MW et 13 MW en moyenne.

Ainsi, ce projet va permettre d’optimiser le fonctionnement de la centrale. Ainsi, cette fourniture se fera comme suit : 7 MW pour les périodes du 15 avril au 30 juin et du 16 octobre au 15 novembre il y aura également la fourniture de 7 MW. De même, 4 MW pour la période du 16 novembre au 15 avril. Par ailleurs, la production annuelle qui sera évacuée sur le réseau d’EDM S.A est estimée à 32 millions de Kwh.

Le ministre du développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a salué vivement cette heureuse initiative dont l’objectif principal est non seulement de mettre fin à un gâchis tout en mettant ce surplus d’énergie à la disposition du consommateur malien mais aussi de contribuer à accroitre la rentabilité des importants investissements réalisés par la société et de rendre possible l’accès des entreprises industrielles de la région de Ségou à des tarifs compétitifs d’électricité, plus bas que ceux qui sont actuellement pratiqués.

Plus loin, il a souligné que son département envisage très prochainement le lancement des travaux d’aménagement et de viabilisation de la zone industrielle de Ségou. « Un tel partenariat est par conséquent un inestimable atout pour l’attractivité de cette destination, surtout que lorsqu’on sait que la problématique de l’énergie est le facteur le plus handicapant pour l’essor industriel du Mali », a-t-il déclaré.

En outre, son homologue de l’énergie et de l’eau, Malick Alhousseini Maiga a fait savoir que ce contrat de cession d’énergie de Nsukala à la société EDM S.A entre en droite ligne des objectifs du programme d’urgences sociales d’accès à l’énergie et à l’eau pour la période 2017-2020, à relever le taux d’accès à l’énergie par un vaste programme de réalisation des centrales solaires et hybrides en partenariat public et privé. Selon lui, cette cession d’énergie amorce l’émergence d’énergie non fossile dans le mix énergétique de l’énergie du Mali. Plus loin, il dira que c’est moins couteux et moins polluant, mais aussi qu’elle constitue une expérience prometteuse en zone office du Niger.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here