Fourniture du surplus d’énergie de N-SUKALA SA à EDM SA : Les deux sociétés signent un contrat

Conformément à l’autorisation d’autoproduction accordée à N-SUKALA.SA, il est attendu que l’usine consomme plus de 50% de sa production énergétique au titre de ses besoins internes annuels en énergie et évacue le surplus sur le réseau d’EDM.SA.
C’est en substance le contenu du contrat que les deux sociétés ont signé le mardi 17 juillet dernier dans les locaux du Ministère de l’Energie et de l’Eau. La cérémonie était co-présidée par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini et son collègue en charge du Développement Industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim. C’était en présence du Président du Conseil d’Administration de N-SUKALA SA.
En effet, il a été prouvé que l’usine N-SUKALA est en mesure de produire pendant sa campagne de fabrication de sucre, une puissance de 20MW au total dont 13MW pour sa propre consommation et de 4 à 7MW de surplus d’électricité pour être exporté vers EDM.SA.
Selon le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, le présent contrat de cession d’énergie de N-SUKALA à la société EDM SA rentre en droite ligne des objectifs du Programme d’Urgences Sociales d’Accès à l’Energie et à l’Eau pour la période 2017-2020 du président de la République.
« Le présent contrat de cession d’énergie de N-SUKALA.SA à la société EDM. SA amorce l’émergence d’énergie non fossile dans le mix énergétique d’EDM, moins couteux et moins polluant mais constitue aussi une expérience prometteuse en zone Office du Niger », explique le ministre Malick Alhousseini. Selon qui, la vente du surplus d’énergie produite par N-SUKALA. SA va contribuer à l’accroissement de l’offre électrique et à la substitution d’une partie de la production thermique.
A en croire le ministre de l’Energie et de l’Eau, le surplus d’énergie disponible de N-SUKALA à EDM.SA se présente comme suit : 7 mégawatts pour la période du 15 avril au 30 juin et 7 mégawatts du 16 octobre au 15 novembre. Il y aura 4 mégawatts pour la période du 16 novembre au 15 avril. Et ainsi, la production annuelle qui sera évacuée sur le réseau d’EDM-SA est estimée à 32 millions de kw.
« La solution technique de base retenue pour l’évacuation de la puissance disponible consiste à la réalisation d’un poste élévateur 10,5/33/63KV en coupure d’artère sur la ligne 63kvNiono-Point A. Pour améliorer la mise en œuvre du projet, il a été proposé d’installer un transformateur 10,5/33 kw et de faire le raccordement en 33 KV en attendant la construction du poste de 63kv », a détaillé Malick Alhousseini.
Dans son intervention, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, a fait savoir que N-SUKALA-SA est une société d’économie mixte créée en 2009 dont le capital est reparti en l’Etat du Mali et l’entreprise chinoise SINOLIGHT. Selon lui, ses investissements ont porté sur 120 milliards FCFA et elle emploie 1300 travailleurs.
« N-SUKALA-SA nous donne l’occasion de sceller un partenariat innovant avec EDM-SA pour renforcer son offre énergétique et améliorer la qualité de ses services. Un tel partenariat est un inestimable atout surtout lorsqu’on sait que la problématique de l’énergie est le facteur le plus handicapant pour l’essor industriel de notre pays », s’est réjoui le ministre du Développement Industriel.
Adama Dao

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here