Association Soro, Fawe-Maliet Wale : Un consortium pour lutter contre le mariage des enfants

Le consortium Association soro, Fawe Mali et l’ONG Walé ont fait de leur cheval de bataille la prévention du mariage des enfants et la promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents. Ils entendent mener une vaste campagne de plaidoyer pour un changement de comportement individuel et collectif.

Dans le monde, chaque année 15 millions d’enfants deviennent épouses. Selon l’enquête démographique de santé (EDS) 2012-2013 au Mali, 20 % des filles maliennes sont mariées avant l’âge de 15 ans et 50 % avant l’âge de 18 ans.

37 % des femmes ont eu leur premier enfant avant l’âge de 18 ans avec des conséquences néfastes sur le plan socio-sanitaire : fistule, prématurité, voire décès maternelle précoce.

Le mariage des enfants est un défi auquel tous les pays africains sont confrontés.

Cette pratique traditionnelle date de longtemps et prive les enfants de leur éducation, santé et de leur avenir.

Le Réseau mondial « filles, pas épouses », indique qu’en Afrique, les conséquences de l’association entre la forte prévalence du mariage des enfants et de la croissance rapide de la population pourraient être dévastatrices, aussi bien sur le plan humain que sur le développement économique.

C’est dans cette optique que Save the Children, Oxfam Mali, Population Council et leurs partenaires nationaux et locaux (les Ong AGIR, A. Soro, Fawe-Mali et Wale ; pour le programme « le mariage n’est pas un jeu d’enfant » et les Ong APEFD, APSEF, Tagne, Benkadi/Enda Ségou, ATAM et Jiguiseme pour « son choix à elle » ont uni leurs efforts pour bannir à jamais ce fléau.

Ce programme a commencé depuis le 1er janvier 2016 et continuera jusqu’au 31 décembre 2020. Il couvre trois Communes du cercle de Ségou, deux Communes du cercle de Bla et deux Communes du cercle de San.

Albert Kalambry

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here