Atelier national de validation du projet SSD-RN Le feu vert des participants

Ouverts le lundi 17 juillet à l’Hôtel Salam de Bamako, les travaux de l’atelier national de validation du projet Stratégie Spécifique de Développement des Régions du Nord du Mali (SSD-RN) qui ont enregistré la participation de près 300 personnes, ont été clôturés le 19 juillet par le Ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, Hamadoun Konaté, représentant le Premier ministre. D’importantes recommandations ont été formulées par les participants au terme des trois jours de travaux. D’abord, l’on note de prendre en compte dans le document, les observations ajouts et suggestions formulés par les groupes ; actualiser les fiches de projets en indiquant le coût estimatif, l’état d’acquisition du financement et la localisation ; mettre en place le Fonds de développement durable (FDD) avec une gouvernance inclusive et transparente ; mettre en œuvre le Désarmement, démobilisation et réinsertion (Ddr) dans toutes ses composantes. Ensuite, l’on retient de diligenter l’application du chronogramme retenu pour le retour effectif de l’administration dans les différentes régions ; responsabiliser les autorités administratives, politiques et traditionnelles pour renforcer le climat de paix et de sécurité ; renforcer les conditions de paix et de sécurité à travers la mise en œuvre effective des actions de développement ; organiser des ateliers régionaux de dissémination de la stratégie. Enfin, il a souhaité d’affiner le dispositif de suivi-évaluation en précisant les rôles et responsabilités de chaque acteur aux différents échelons territoriaux ; mettre en place le conseil consultatif interrégional. Rappelons que l’objectif général de l’atelier consistait à finaliser et valider le projet de la SSD-RN de manière participative et inclusive permettant son appropriation par tous les acteurs de développement concernés par sa mise en œuvre. Le projet a été adopté par toutes les parties à la rencontre dont les groupe armés signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale (CMA et plate forme) le gouvernement malien, en présence des partenaires de suivi de l’application de l’accord, sous réserve de la prise en compte des observations faites.
H. B. FOFANA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here