Célébration de la panafricaine des femmes: Les femmes de la SOTELMA-MALITEL prennent le devant !

Les femmes de la Direction générale de la société de télécommunication globale, ‘’’Sotelma Malitel’’ sise à l’Hippodrome, en collaboration avec leurs sœurs de la coordination des femmes engagées de la Police, de la Poste, de la Douane, de la Gendarmerie, des Aéroports du Mali, et de l’ORTM ont organisé une journée d’assainissement au sein de l’entreprise citoyenne Sotelma Malitel le mercredi 19 juillet 2017, tôt dans la matinée. C’était en présence du directeur général de la Sotelma Malitel M. Abdel Aziz Biddine.
Après l’Hôpital Gabriel Touré, la Poste et la Police, les membres de la coordination des femmes engagées du Mali étaient dans la cour de la direction générale de la SOTELMA-MALITEL, membre de la coordination. Une coordination composée de autres 6 entités à savoir : la Douane, la Police, l’ORTM, la Gendarmerie, la Poste du Mali ; les Aéroports du Mali. L’organisation a inscrit au centre de ses missions : l’assainissement, la santé, et le sport. Selon Makadji Fatou Faye, première vice-présidente de la coordination des femmes engagées du Mali, présidente de l’association des femmes retraitées de la Sotelma Malitel, c’est un devoir pour tout bon citoyen de contribuer à l’assainissement et au développement du pays surtout des hôpitaux.
De façon symbolique, le premier coup de ballai de cette opération fut donné par le directeur général de la Sotelma Malitel, M. Abdel Aziz Biddine.
Après le nettoyage de la cour de l’ex direction générale de la Sotelma-Malitel, Mme Makadji Fatou Faye a révélé que les femmes de la Coordination se rendront à l’aéroport du Mali, à l’hôpital du Mali, à la gendarmerie, à la douane, et à l’ORTM, ainsi que d’autres endroits pour assainir les lieux. « Je souhaite pour notre coordination d’être l’exemple de notre Doyenne Aoua Kéita, sage-femme, militante, syndicaliste, féministe, première femme député du Mali, initiatrice avec d’autres militantes de cette journée en 1962 » a-t-elle déclaré, avant d’ajouter que dans les jours à venir, la coordination compte étendre ses actions sur toute l’étendue du territoire national.
Par ailleurs, Mme Makadji a révélé que l’association fonctionne avec les cotisations de ses membres. Ainsi, malgré ses maigres moyens la coordination a eu à faire des caravanes de sensibilisation en dehors du Mali notamment au Burkina Faso, au Ghana et au Togo.
Quant au directeur général de la Sotelma Malitel M. Abdel Aziz Biddine, il a salué l’initiative tout en encourageant la coordination à multiplier ces genres d’initiatives. Selon lui ce n’est pas une action pour la Sotelma seulement mais une action pour le Mali entier.
Maïmouna Sidibé (Stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here