Le véhicule de l’épouse de Soumaila Cisse vandalise : Un acte commandité ?

Le mercredi dernier, dans le quartier Kalaban Golfe, la voiture de l’épouse du chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, Mme Cissé Astan Traoré a été sérieusement endommagé. En effet, les parebrises avant et arrière de la voiture ont été brisés probablement par des projectiles lancés par des inconnus.
La voiture, une berline de marque hunday a été la seule touchée parmi d’autres véhicules stationnés. Curieux non ? Mme Cissé Astan Traoré assistait aux obsèques de la femme d’un militant de l’URD (parti de Soumaïla Cissé). Acte prémédité et/ou commandité ? Représailles politiques ou simple acte de vandalisme ?
A Bamako, beaucoup de questions sont posées. Car cet acte à la fois barbare et condamnable intervient dans un climat socio-politique très tendu à cause du projet de révision constitutionnelle controversée. Et depuis le début du mois de juin dernier, les manifestations se multiplient à Bamako et à l’intérieur du pays pour dénoncer ce projet.
Le même jour, des jeunes qui projetaient un sit-in devant l’Ortm ont été pris à partie par un groupe de loubards, visiblement en mission. Ailleurs, des attaques verbales se multiplient entre certains leaders religieux. Devant tous ces événements, l’on ne peut que s’inquiéter de la détérioration du climat dans le pays.
Personne n’a intérêt à ce que le Mali bascule dans la violence. Ainsi, les autorités sont fortement interpellées. Elles doivent assurer la protection des personnes et favoriser la libre expression des opinions, mêmes si celles-ci ne vont pas dans le sens à elles souhaité.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here