Lutte contre la déforestation au Mali 1500 plants plantés dans la forêt classée des monts Mandingues

Afin de lutter contre la déforestation, de contrer la route aux ennemis des arbres tout en les sensibilisants sur les vertus et les bienfaits des arbres, le gouvernement du Mali a initié une campagne nationale de reboisement depuis 1995 dans le but de relever le défi de la lutte contre la désertification et les effets des changements climatiques. La 23e édition de la campagne a été lancé, le samedi 22 Juillet 2017, sous la houlette du Ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable Mme Keita Aida M’Bo accompagnée par un parterre de ministres ainsi que du Directeur national des Eaux et forêts du Mali Mamadou Gakou.
Selon Mme Keita Aida M’Bo, cette vaste campagne a été initiée par le gouvernement dans le but de lutter contre la déforestation tout en informant la population sur les multiples dangers du phénomène. Elle a annoncé que la campagne de reboisement permet chaque année de planter des milliers de plants afin de reverdir le Mali, un Mali en proie a une déforestation abusive due à moult raisons mais que le département dont elle préside s’évertue à stopper l’hémorragie. « Cette action est une des actions phares du ministère et permettra de reverdir le Mali tout en atténuant les effets du changement climatique », souligne-t-elle. Elle a ensuite convié les maliens à emboiter le pas aux pays pionniers de la lutte contre la déforestation afin que le Mali devient une forteresse contre le phénomène des changements climatiques et ses conséquences. « Le lancement de la campagne de reboisement 2016 a eu lieu dans la foret classée de Tienfala sur la route de Koulikoro où dix hectares ont été plantés et sécurisés. Celui de cette année a lieu dans la forêt classée des Monts Mandingues située à 25 Km de Bamako dans la commune rurale du Mandé. A ce effet, deux hectares seront plantés à titre démonstratif par les invités, un troisième hectare sera planté spécifiquement par l’association des femmes forestière du Mali. L’opération nécessitera la mise en terre d’environ 1500 plants sécurisés par des grillages », explique-t-elle. Mme Keita a rappelé les inlassables efforts consentis par le département en faveur de la déforestation tout en annonçant que son objectif est de sensibiliser la population sur les menaces qui guettent le Mali à cause des effets nocifs des changements climatiques tout en conviant la population à un changement de comportement pour endiguer le phénomène. Mme Keita Aida M’Bo a noté que le département mettra tout en œuvre pour que le Mali soit un véritable rempart contre l’avancée du désert. Quant au maire de la commune rurale du Mandé Moussa Camara, il a fait savoir que les plants qui viennent d’être mis sous terre méritent l’attention et l’accompagnement de tous les habitants de la commune afin qu’ils deviennent des arbres pour non seulement protéger l’écosystème malien mais aussi de soigner ces même habitants. Il a rassuré Mme Keita Aida M’Bo et tous les ministres qui l’accompagnaient qu’ils veilleront à ce que les plants enfournés dans le sol deviennent des arbres afin de lancer une lutte implacable contre les effets pervers des changements climatiques et contribuant à la sécurité alimentaire durable des populations et du cheptel. Signalons que les activités de la campagne nationale de reboisement concernent toutes les régions du Mali.
Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here