Communication, vaste offensive des adeptes du oui : Les partisans du OUI sont vivement attendus à Kidal, Anéfis, Tessalit….

La direction du RPM, certains partis politiques de la Convention de la Majorité Présidentielle, certaines organisations et associations de soutien au projet de la révision constitutionnelle ont décidé depuis un certain temps de passer à la vitesse supérieure afin d’expliquer le contenu de la nouvelle constitution, les enjeux et les raisons de la révision de la constitution. Cette vaste offensive donc sur le plan de la communication que certains observateurs qualifient de médecin après la mort, n’aura de sens que si elle est menée dans les contrées les plus reculées du Mali. C’est-à-dire dans les villes, villages et hameaux. Plus précisément les localités du Nord du pays.

Les partisans du OUI sont vivement attendus à Kidal, Anéfis, Tessalit….Ils ne doivent pas s’arrêter à Bamako ou certaines capitales européennes en organisant des conférences de presse et autres rencontres. Non ! Ils doivent aller à la rencontre des populations du nord de notre pays dont les noms desquels sont évoqués par les partisans du OUI qui soutiennent que l’une des raisons de la révision constitutionnelle consiste à adapter la loi fondamentale à l’Accord pour la Paix et la réconciliation issue du processus d’Alger. Au lieu de nous tympaniser, ils doivent aller dans les régions où l’Etat est absent. C’est de cette façon, qu’ils montreront que le Mali est uni et que l’insécurité est réellement résiduelle comme l’atteste la Cour constitutionnelle qui s’est d’ores et déjà discréditée.

Oumar Traoré


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here