Conférence de Presse de l’Association Scolaires et Universitaires du Cercle de Tenenkou (A.S.U.T) : Situation du Centre, cas de Tenenkou, le rôle de la jeunesse pour la paix

La salle de conférence de la Maison de la Presse, a abrité une rencontre entre l’Association Scolaire et Universitaire du Cercle de Tenenkou (ASUT) et les hommes de médias pour parler de la situation du centre, cas de Tenenkou. Le Colonel Abdramane CISSE assurait le rôle de conférencier. C’était le samedi dernier.
Le cercle de Tenenkou vient de loin, de très loin même pourrait-on dire. En effet, depuis sa première attaque le 3 Mars 2012, le cercle a vécu une succession de déchéances. Puisqu’il est question de jouer son rôle de contribution, l’Association des Scolaires et Universitaires du Cercle de Tenenkou (A.S.U.T), fort de son intégrité, présente à tout moment, tout instant pour son objet, pour le cercle de Tenenkou ne peut rester en marge. Aujourd’hui, la préoccupation de tout les fils de Tenenkou réside au rapprochement.
L’A.S.U.T après une longue analyse et une réflexion pointue a pris la décision d’initier une conférence autour de laquelle tous les ressortissants du cercle se retrouveront pour discuter, proposer et trouver des solutions pour remonter la pente. Par cette conférence, l’A.S.U.T, vise un certain nombre d’objectifs : réunifier la population ; œuvrer pour le changement de mentalité et de comportement ; amorcer un processus de paix ; créer une synergie entre la population du cercle. Par l’organisation de cette conférence, c’est un nouveau défi que l’A.SU.T se lance.
Nous voulons organiser une conférence qui n’aurait rien à envier à toute autre conférence du genre. Des stratégies sont élaborées pour donner de l’ampleur à l’évènement, bien avant l’heure de la conférence nous ferons une promotion accrue pour cela. L’information passera à la radio comme à la Télévision, les affiches et les réseaux ne sont non plus à la marge, le bouche à l’oreille reste aussi une de nos armes les plus efficaces.
La communication ne sera pas prise de main morte car une page officielle de la conférence sera créée et les informations circulent en temps réel sur les différents réseaux sociaux. Connaitre la situation du cercle ; trouver une solution au problème du cercle ; œuvrer en faveur de l’éducation, la justice et la paix dans le cercle.
Soutenir cette conférence revient à soutenir, dans un premier temps, la jeunesse du cercle de Tenenkou, dans un second temps toute la population du cercle, et dans un troisième temps le pays tout en entier, ce qui touche un cercle touchera indirectement tous les autres et inévitablement le pays.
Lamine SISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here