N’Diaye Ramatoulaye Diallo, ministre de la Culture : la culture, la jeunesse et les sports sont les schémas du développement durable

Aujourd’hui, il n’y a pas besoin de prouver que la culture constitue sans condition un levier important du développement. Pour consolider ce fait, le Gouvernement a mis en place un Système de statistique nationale couvrant l’ensemble des secteurs de production pour le développement économique, social et culturel de notre pays. Malgré ces progrès, d’importantes difficultés persistent au niveau de la collecte des données du secteur Culture, jeunesse et sport. Pour pallier ces difficultés, un atelier de ”formation de mise à niveau des acteurs chargés de la production des données statistiques” a été organisé par le Ministère de la Culture via la Cellule de planification et de statistique du secteur culture et jeunesse, le lundi 17 juillet 2017 au Musée national.

La cérémonie d’ouverture de cet atelier a été placée sous la présidence de la ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo et le Directeur de la Cellule de planification et de statistique du secteur culture et jeunesse, Klessigue Sanogo. Et c’était en présence d’une centaine des participants venus des services centraux, déconcentrés et rattachés des départements et de structures d’opérateurs culturels, sportifs et d’activités socioéducatives de la jeunesse privée de ce secteur. L’objectif de cet atelier était de familiariser ou d’initier les points focaux des départements, ainsi que de certains acteurs et opérateurs privés du secteur culture et jeunesse, avec les indicateurs et les méthodes de collecte de données du secteur.

Dans son allocution, le ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo, a espéré que cet atelier apportera une valeur ajoutée dans la manière de collecter, de traiter et d’analyser les statistiques du secteur culture, jeunesse et sport des participants. Pour elle, cela est d’une extrême importance pour les Départements concernés. Elle s’est dit animer de l’organisation de cet atelier, car il a regroupé la culture, la jeunesse et le sport, trois secteurs de développement avec pour dénominateur commun et principal: l’humain. A l’en croire, ces trois secteurs ont aussi en commun le devoir de justifier constamment leurs apports au développement de notre pays à travers le prisme de l’économie. «Les Ministères en charge de ces secteurs doivent convaincre les partenaires de tous types de l’intérêt de la culture, de la jeunesse et des sports dans les schémas du développement durable», a-t-elle dit. Et la ministre de la Culture d’affirmer qu’au delà de partager leurs convictions propres, ces ministres ont besoin de données irréfutables, de statistiques fiables et présentables, représentatives de ces secteurs et ce, sur l’ensemble du territoire, et même en dehors. «Une sortie honorable de cette crise exige de nous, non seulement des efforts au quotidien, mais aussi une proactivité pour accompagner les sollicitations diverses dans la mise en œuvre des objectifs du Cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable (CREED-2016-2018)», a souligné la ministre de la Culture, N’Diaye Ramatoulaye Diallo.

Il est à indiquer que cet atelier de formation contribuera sans doute à la production de statistiques fiables servant à mesurer à leur juste valeur, ce qu’apportent les activités culturelles, sportives et socioéducatives des jeunes dans le développement socioéconomique de notre pays ; ce, à l’attention des gouvernants, des partenaires techniques et financiers et des acteurs du secteur.

Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here