Projet de révision constitutionnelle : L’ASMA-CFP sensibilise les populations de la région de Sikasso

Une délégation de l’ASMA-CFP conduite par son président Soumeylou Boubèye Maiga  était en tournée dans la région de Sikasso du 22 au 23 juillet dernier pour sensibiliser les populations sur le projet de révision constitutionnelle. Il s’agissait aussi pour les responsables du parti de remercier les populations de la région de Sikasso pour le choix porté sur leurs candidats lors des élections communales de 2016.

La délégation s’est d’abord rendue à Niéna où elle a salué le chef de village avant de rencontrer les membres de la sous-section ASMA. Une rencontre au cours de laquelle, les militants du parti ont attiré l’attention du Bureau Politique National sur certains problèmes auxquels ils font face à savoir le manque d’agents de santé et de centre d’alphabétisation.

Prenant la parole, Soumeylou Boubèye Maiga les a remerciés pour la qualité de l’accueil à eux réservé. Mais également pour les résultats obtenus par le parti  lors des différentes élections. Avant de les appeler à plus de mobilisation pour mieux préparer les futures élections. Aussi, il a appelé les uns et les autres à ne pas céder à l’amalgame et à l’intoxication en cours autour du projet de révision constitutionnelle.

Après Nièna, SBM et sa délégation se sont rendus à Sikasso où ils sont allés faire des salutations dans les grandes familles Traoré et Berthé.

Un geste beaucoup apprécié par la chefferie traditionnelle. Le chef de la délégation a fait savoir aux chefs traditionnels que cette visite a pour but de remercier l’électorat de Sikasso pour les résultats obtenus par le parti lors des dernières élections. Mais aussi, pour sensibiliser les populations sur le processus de révision constitutionnelle qui fait actuellement l’objet de toutes sortes d’interprétations erronées.

Le porte-parole des grandes familles de Sikasso, Abdoulaye Traoré a indiqué que Soumeylou Boubèye Maiga n’est pas un étranger dans cette région et qu’il est connu pour les actes qu’il a posés pour le pays.

« Nous soutenons la politique du président de la République. Il a toujours notre soutien. Certains ne sont intéressés que par la recherche du pouvoir. Je ne me retrouve pas dans les agissements de l’opposition qui critique tout », a-t-il déclaré. Et d’appeler  les uns et les autres à soutenir le président de la République dans ses actions pour le bonheur du pays.

L’ASMA-CFP  en guerre contre les manipulations autour du projet de révision constitutionnelle

Après la visite à la chefferie traditionnelle, la délégation de l’ASMA-CFP s’est rendue dans la Lamissa Bengaly pour un grand meeting organisé sur le projet de révision constitutionnelle.

Dans son intervention, Soumeylou Boubèye Maiga a remercié les militants du parti pour la forte mobilisation ayant permis au parti, créé en 2013, d’obtenir plusieurs conseillers dans la région de Sikasso. Faisant ainsi de l’ASMA-CFP, la 9èmeforce politique du Mali sur plus de 100 formations politiques.

Selon lui, cette visite à Sikasso a lieu pour  remercier les militants pour les résultats obtenus lors des élections. Mais aussi,pour sensibiliser les populations sur le projet de révision constitutionnelle afin de  faire taire certaines rumeurs et intoxications autour de cette initiative présidentielle.

Pour SBM, le vote de la loi portant révision de la constitution qui était censé prendre une semaine a pris plus de 6 mois de débats à l’Assemblée Nationale pour avoir une large adhésion de la population. Mais malgré cette large concertation ayant conduit au vote des députés le 3 juin dit-il, certains partis de l’opposition et d’autres composantes de la société civile continuent les critiques en mobilisant les gens dans la rue.

A en croire le président de l’ASMA-CFP, cela n’est pas démocratique. C’est pourquoi, il a invité ses militants à ne pas céder aux manipulations. D’après lui, le fait que le président nomme un tiers des membres du Senat ne fera pas de lui un président avec trop de pouvoirs. Seulement, il pourra nommer des personnes dotées d’une certaine notoriété comme les chefs coutumiers qui sont très respectés et écoutés dans la société.

Après Sikasso, Soumeylou Boubèye Maiga et sa délégation ont pris part à un autre meeting le lendemain à Bougouni dans la salle Siraba Togolaoù il a passé le même message aux populations. Mais Avant Bougouni, la délégation a fait escale à Koumantou pour rencontrer les militants. Mais aussi, échanger avec le Maire ASMA Zan Koné et les autorités coutumières sur les problèmes que traverse la localité. Ensuite, la délégation  a rendu visite à des militaires blessés lors d’un accident de la route et pris en charge au Centre de Santé de Koumantou.

Comme à chaque étape de cette tournée, SBM a rencontré à Bougouni,les autorités coutumières qui ont beaucoup apprécié son geste. Lesquelles l’ont invité à peser de tout son poids pour que Bougouni devienne une région.

La dernière étape de la visite a été  Sanakoroba où le président du parti et sa délégation ont salué de passage les militants.

M.D


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here