Femafoot : Le général Boubacar Baba Diarra renonce à une nouvelle présidence

Après une présidence de la fédération malienne de football sous des braises ardentes mais avec à la clé deux trophées continentaux et la qualification pour la plupart des équipes nationales de football du Mali, le président de la fédération malienne de football a étonné plus d’un lors de l’Assemblée générale extraordinaire de la femafoot tenue le lundi 24 juillet 2017 à Bamako en déclarant qu’il n’est pas candidat à sa propre succession et en levant toutes les sanctions à l’encontre des dirigeants suspendus.

L’assemblée générale extraordinaire de la Femafoot sous la conduite du générale Boubacar Baba Diarra à l’issu des travaux a entériné la levée de toutes les sanctions à l’encontre des dirigeants qui étaient suspendus. Par ce geste, le président de la Fédération malienne de Football applique les recommandations de la commission de médiation et enterre la hache de guerre dans le microcosme du football malien. Boubacar Baba Diarra a annoncé qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession. Le président de la femafoot Diarra a donc mit les pendules à l’heure avant de partir et du coup sort par la grande porte. L’histoire retiendra que le Mali a remporté son premier trophée continental chez les équipes nationales sous la présidence de Boubacar Baba Diarra ; l’histoire retiendra qu’il a été le président à l’unique mandat durant lequel les équipes nationales du Mali surtout les jeunes ont hissé très haut le drapeau malien ; l’histoire retiendra que sa présidence a été émaillée de crises cancérogènes qui a même conduit à la suspension de notre pays suite à la dislocation du bureau fédéral par le ministre des sports Houisseini Amion Guindo, qui a été contraint à revenir sur sa décision afin de permettre à notre pays de briller de plus belle sur la scène continentale et internationale.

Moussa Samba Diallo


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here