Le Maire de SANANKOROBA, Mamadou Zan Traoré : La poursuite de la modernisation et du développement de la commune enclenchée !

« La récompense du devoir, c’est le devoir même ». Ce proverbe sied bien au maire de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré. Un homme qui, grâce à l’énorme travail abattu lors de son premier mandat dans le cadre du développement de la commune, a été réélu haut la main pour un second mandat lors des communales du 20 novembre. Travailleur assidu, il promet de poursuivre la modernisation et le développement de la commune de Sanankoroba enclenchée lors de son premier quinquennat.

« Un homme qu’il faut à la place qu’il faut ». Ce proverbe sied bien au maire de Sanankoroba. Un homme qui, malgré l’adversité de ses détracteurs, a donné un nouveau visage à la commune de Sanankora. Réélu haut la main lors des communales du 20 novembre 2017, sous la bannière de l’Union pour la république et la démocratie(Urd), Mamadou Zan Traoré est un maire engagé pour le développement de la commune de Sanankoroba. Il a promis de travailler, lors de son investiture, afin d’amplifier les actions éloquentes de développement engagées durant son premier mandat. Il s’agit, dans le domaine de l’éducation, de la construction d’une vingtaine d’écoles. Chaque année, les fournitures scolaires sont données par la mairie à toutes ces écoles. Il faut ajouter à cela le secteur de la santé, avec la construction du CSCOM dans presque les 26 villages de la commune. Sans compter l’appui constant au niveau de tous les centres de la commune. Dans le domaine de l’hydraulique, grâce aux partenaires, des forages sont réalisés dans tous les villages au moins deux ou trois par village. A cela s’ajoute les réalisations dans le domaine de l’eau potable pour alimenter les populations de Sanankoroba et environnant.

Au-delà de ses actions de développement engagées lors de son premier mandat, qui l’ont valu d’ailleurs sa réélection, le maire Traoré entend mieux faire qu’avant au bénéfice de sa commune. Eu égard de du travail colossal abattu, le maire Traoré fait face à des obstacles dans son projet de lotissement. Il est traité de tous les péchés d’Israël par une association dénommée Union. Cette association accuse de maire Traoré à tort et à travers. Par ailleurs, la mairie consciente des obstacles qui l’attendent, entend continuer son projet de lotissement de la seconde phase dans la commune avec de bonnes perspectives économiques. Au jour d’aujourd’hui le calme et la stabilité sont revenus chez les uns et les autres et la sérénité du maire est au beau fixe, plus que jamais déterminé à poursuivre les missions qui lui sont confiées durant son mandat.

Samory Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here