L’honorable Bafotigui Diallo à propos de la révision constitutionnelle : « La solution à cette crise actuelle au Mali est la démission de Tapo et un réaménagement de l’équipe gouvernementale… »

Selon le député RPM, Bafotigui Diallo, la démission du ministre Kassim Tapo et un réaménagement de l’équipe gouvernementale sont des alternatives pour la sortie de la crise…Suivez son regard !

«Le porteur du projet de loi constitutionnelle n’a pas communiqué en regroupant les partis de la majorité.

Il n’a pas communiqué avec les groupes qui marchent ensemble.

Sachons que c’est pas l’opposition qui fait sortir cette foule immense pour marcher.

Les Maliens ne se reconnaissent plus dans les partis politiques qui n’existent que pendant les périodes électorales et les moments de crise.

Ces marcheurs sont constitués en grande partie des mécontents, d’une partie par l’opposition et d’une toute minime partie de personnalités et hommes politiques qui sont déjà oubliés par les maliens. Ils savent que leur réapparition ne peut se faire qu’en attisant une crise. Mais personne ne doit se permettre de faire cette année de nouveaux martyrs dans ce pays. ( raison d’État)

Mais la solution à cette crise est très simple. C’est la Démission de Me Tapo kassoum. Il faut aussi reconnaitre qu’il n’y a pas eu de solidarité gouvernementale.

Le PM a dit qu’il est à l’écoute du peuple et aussi de la diversité d’opinions. Un très bon PM avec une très mauvaise équipe.

Il faut désormais qu’il demande à ses ministres de passer à la télé et radio pour expliquer tout projet de loi qu’ils soumettent en conseil de ministre et d’être plus proches du peuple.

La solution à cette crise actuelle au Mali est la démission de Tapo et même un réaménagement de l’équipe gouvernementale.

Notre constitution est bonne, mais il y’a un déficit de communication. Je félicite les députés de la majorité.

Pourquoi ne pas expliquer au peuple chaque jour cinq ou six articles à la télé pour mettre fin à cette mauvaise information. Vive le Mali, ! »

Honorable Bafotigui Diallo

Le surtitre, le titre et le chapeau sont de la Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here