Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel : Dans le concert

Le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Ly Taher Dravé a présidé hier la cérémonie officielle de remise de motos et de tricycles aux structures partenaires d’exécution du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-Mali), à des centres de collecte de lait et à des aires d’abattage.
D’une valeur de plus de 409 millions de Fcfa, le matériel se compose de 116 motos et de 25 tricycles solaires munis de frigo. Parmi les 116 motos, 28 sont destinées aux agents de collecte des données du Service local de production animale (SLPIA) pour l’évaluation de la biomasse, 14 motos sont destinées aux agents de SLPIA pour la collecte des données pour l’opérationnalisation du SIM-B sur les marchés à bétail. Par ailleurs, 41 autres motos sont destinées aux agents des secteurs vétérinaires et postes frontaliers pour la couverture vaccinale du cheptel et 30 pour les vétérinaires titulaires de mandat sanitaire pour la couverture vaccinale du cheptel.
Quant aux tricycles, 14 sont destinés aux groupements de femmes et de jeunes collecteurs de lait cru local des Régions de Sikasso et de Mopti et 11 tricycles destinés aux aires d’abattage et étals de boucherie des Régions de Sikasso, Mopti, Tombouctou et Gao. A ces motos et tricycles s’ajoutent un lot de véhicules « Toyota » Pick up double cabine, de matériel informatique, bureautique et un véhicule médicalisé au Laboratoire central vétérinaire (LCV) remis le 9 mai dernier.
Le coordinateur national du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel, Abdoul Wahab Diarra a rappelé que le PRAPS est composé de 10 pays du Sahel dont le nôtre. Il a pour objectif d’améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontières sélectionnées.
Le Projet entend aussi améliorer le long des axes de transhumance dans les 6 pays du Sahel et les capacités de ces pays à répondre à temps, et de façon efficace, en cas de crise pastorale ou d’urgence, a précisé le coordinateur du PRAPS. Dans notre pays, poursuit Abdoul Wahab Diarra, le PRAPS couvre 10 régions à travers 39 cercles, 220 communes avec 440.000 bénéficiaires directs de pasteurs et d’agropasteurs, dont 132.000 femmes et jeunes. Le ministre de l’Elevage et de la Peche a, lui, indiqué que le PRAPS est financé par la Banque mondiale, le gouvernement, les collectivités territoriales, les populations bénéficiaires à plus de 24 milliards de Fcfa.
Il va améliorer la santé animale, la gestion des ressources naturelles, des crises pastorales et l’accès au marché. Estimant que la cérémonie de remise de ces 116 motos et 25 tricycles s’inscrit en droite ligne des actions du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta et de son gouvernement, Mme Ly Taher Dravé a rappelé que le chef de l’Etat a décidé d’octroyer 15% du budget national au développement rural (agriculture, élevage et pêche).
Sidi Y. WAGUÉ

Partager

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here