Depuis Paris : le député Gassama appelle au soulèvement et accuse le ministre Sylla d’achat de conscience

Présent à Paris depuis quelques jours, le député URD, lors d’une manifestation, avant le meeting de Ras Bath à la Bourse du Travail de Paris, a échangé avec des jeunes maliens venus pour assister à cette rencontre. Dans l’extrait de cette intervention du député de Yélimané, que nous avons pu écouter sur Internet, il rappelle le processus de passage de la loi référendaire à l’Assemblée nationale ; il explique les amendements de l’opposition et celles acceptées par le gouvernement. Il a essayé de se justifier en expliquant les raisons pour lesquelles l’opposition rejette ledit document.

Parlant de la seconde lecture, il a juré qu’il va bouder cette prochaine séance. Le député de Yélimané a aussi appelé au soulèvement en comparant la situation du Mali à celle des derniers jours de Blaise Compaoré. Pire, il a même fait allusion à l’incendie de l’Assemblée nationale de ce pays et des élus qui ont escaladé les murs. Il a appelé les jeunes à la mobilisation et au soulèvement.

Il a fait encore pire en encourageant les Maliens à se «laisser acheter leur conscience» et en accusant l’actuel ministre des Maliens de l’Extérieur d’avoir distribué, en 2013, à Yélimané, plus de 400 millions et 4 camions-remorques pleins de vivres (lait, sucre, thé, etc.). À l’époque, dit-il, c’est lui qui a demandé à ses parents de Yélimané de prendre l’argent et les vivres de Sylla, et ne pas voter pour le RPM, mais, pour lui, Gassama.

M.T

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here