FEMAFOOT : La réconciliation en marche !

La Fédération Malienne de Football a tenu une assemblée générale extraordinaire le lundi 27 juillet 2017 au Gouvernorat de Bamako. Elle avait comme but la levée des sanctions infligées dans le cadre de la crise. Les travaux de ladite assemblée étaient présidés par Boubacar Baba Diarra, président de la Femafoot. En présence de Sigui Konaté, secrétaire général, Sékou Samaké, représentant du gouverneur, et de plusieurs délégations venues des différentes régions.
Dans son mot de bienvenue le président Diarra a chaleureusement remercié tout un chacun du sacrifice consenti.
Selon lui, les textes prévoyaient cette session, mais elle est dite extraordinaire car, à la sortie du 54ème rencontre ordinaire du 27 décembre dernier, nous ne nous attendions pas aux soubresauts qui allaient, une fois de plus, secouer le monde du football malien.
Il ajoutera que la rencontre participe « de la résolution de la crise qui secoue notre football depuis bientôt quatre ans, c'est-à-dire le temps de notre mandat à la tête du football malien ». Elle a enregistré 55 délégués présents et 52 ont voté pour la levée définitive des sanctions infligées dans le cadre de la crise.
« Une crise que, pour notre part, nous avons toujours estimée artificielle, inutile, mais réelle puisqu'elle a impacté certaines de nos activités et que d'ailleurs, la dissolution est passée par-là, une mesure je le répète, extrême qui, deux mois durant, a paralysé les activités et compromis certains projets de développement du football dont le financement était quasi acquis », a-t-il dit.
Pour lui, malgré les difficultés institutionnelles et le défaut de la tutelle à honorer ses charges budgétaires ces quatre dernières années vis-à-vis secteur football, le comité d'exécutif, avec votre soutien et celui des partenaires, a réussi à financer la totalité des chantiers.
« Un programme de fonctionnement a été assuré en direction des acteurs clés du football, que sont les entraîneurs pour l'aptitude, pour les arbitres de haut niveau et de niveau intermédiaire. Et pour l'amélioration du cadre des compétitions, plusieurs chantiers ont été initiés et ont abouti.
Notre objectif est de parvenir à adapter les textes de la Fédération malienne de la Football à l'évolution constante de l'environnement et de la discipline », dixit Baba Diarra.
Karamoko Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here