Justice : Ras Bath condamné !

Un an d’emprisonnement ferme et 100.000 FCFA d’amende pour Ras Bath ; six mois de prison et 150.000 pour Bandiougou Tounkara. C’est là le verdict prononcé hier par le tribunal contre le chroniqueur et le promoteur de la radio. Déjà, des réactions fusent au Mali et à l’extérieur pour dénoncer ce verdict.

Accusés de complicité d’incitation à la désobéissance de la troupe et d’incitation à la désobéissance civile, Youssouf Mohamed Bathily alias Ras Bath et le directeur de la radio «Maliba FM », Bandiougou Tounkara, ont été jugés après plusieurs mois d’attente. Si Bandiougou Tounkara a comparu devant le tribunal, Ras Bath, lui, en tournée en Europe, n’a pas pu se présenter devant le juge. Ce qui n’a pas empêché le tribunal de statuer, malgré une demande de report introduite par ses avocats.

Au cours de l’audience, le ministère public a requis un an d’emprisonnement ferme et 100 000 FCFA d’amende contre Ras Bath.

Me Abdrahamane Touré, l’un des avocats de Ras Bath, explique : «pour des raisons indépendantes de sa volonté, notre client n’a pas pu retourner au Mali pour l’audience. Nous avons informé le tribunal par écrit et demandé le report de l’audience. Encore à l’ouverture du procès, nous avons demandé au président du tribunal de renvoyer l’audience». Finalement, le jugement a été fait en l’absence de Ras et ses avocats qui dénoncent un « procès politique ». Pour Me Touré, la défense ne demande pas de faveur pour son client, mais il souhaite un procès régulier où « notre client aura l’opportunité de venir s’expliquer. Mais, ça n’a pas été le cas ». Hier, les avocats de Ras Bath se sont réunis pour « évaluer la situation » et décider de la « conduite à tenir ».

Pour rappel, la première comparution de Ras Bath devant le juge, en août dernier, avait provoqué de violents heurts entre ses partisans et les forces de l’ordre. Après plusieurs mois d’interdiction d’expression publique, le célèbre chroniqueur a repris ses émissions le 27 avril dernier.

Youssouf Samaké

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here