Projet de révision constitutionnelle: Phénomène de prolifération des associations pour où contre les intérêts de l’État

Depuis l’adoption du projet de révision constitutionnelle le 2 juin 2017 par l’assemblée nationale du Mali dont 111 députés pour et 35 contre et la fixation de la première date du référendum du 9 juillet 2017, nous assistons impuissamment à la prolifération des associations dont le noms de certaines font rire est ce pour défendre le projet de révision constitutionnelle selon leur degré de patriotisme où pour encaisser des sous à travers des meetings et caravanes pour soutenir tel ou tel groupe en laissant les politiques font l’État comme ils veulent?

Forces est de constater depuis les première heures de la 3ème république du Mali la société civile malienne C’est de ça qu’il s’agit n’arrive pas à jouer son rôle de contre pouvoir et sentinelle de la démocratie.

Elle a toujours été silencieuse face aux dérives les organisations qui représentent ont été parfois corrompu par le pouvoir où confisquer par un individu ou groupe d’indidu qui les gèrent depuis des années sans alternance d’où sa faiblesse où son intervention tardive dans la prévention des dérives et gestion des conflits qui en découlent la preuve en n’est que dans les années 2010- 2012 nous avons fermé les yeux face aux dérives du gouvernement ATT sans dénonciation jusqu’à la chute du régime ATT par un groupe militaire assoiffé du pouvoir, opportuniste brefs contre l’intérêt de l’État ce qui à conduit la chute des trois régions du Nord dans les mains des narcotrafiquants. Je me rappelle bien à l’époque certaines organisations de société civiled au lieu de jouer leur rôle se sont ralliées au putschiste d’autres au front anti coup d’Etat. La formule des sociétés civiles que nous assistons aujourd’hui est pire que la précédente certains étaient dans le camp du Non suite au non satisfaction de leur personnels pas général ont changer de position ainsi des noms An KOUMA FAMOU AN SONA , TARÉ TARÉ ou encore ANTA YÉ MALIKOYÉ. Si on n’y prend garde et se réveiller en regardant chez nos voisins nous resterons sous le joug des politiques qui sont les mêmes car C’est des oiseaux de même plumage qui volent ensemble tantôt opposition tantôt majorité. Que Dieu protège notre patrie contre des opportunistes de tout bord.

Mamadou Nimaga

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here