Journée Africaine du Service Public : La refondation des administrations publiques

À l’instar de tous les Pays membres de l’Union Africaine le Mali a commémoré jeudi dernier, à l’Hôtel MAEVA de Bamako, la journée Africaine du service public avec comme thème « enraciner la culture de la prestation de service centrée sur les citoyens : partenariat avec les jeunes pour la transformation de l’Afrique »

La rencontre a été présidée par M. Amadou Touré, Directeur de Cabinet de la Primature, non moins représentant du Premier Ministre, en présence de Mme Diarra Racky Talla ministre du travail de la fonction publique, chargé des relations avec les Institutions, M. Mohamed Ahmed Ag Hamani, modérateur de la journée et plusieurs invités.

Il s’agissait au cours de cette journée, de promouvoir entre autres, les valeurs d’éthiques, d’intégrité, de responsabilités, de recevabilité et de transparence afin de lutter contre les pratiques corruptives et améliorer les prestations des services publiques.

Selon Mme Diarra Racky Talla, ministre du travail de la fonction publique chargé des relations avec les Institutions la fonction publique est l’ensemble des autorités, des agents et organismes chargés sous l’impulsion du pouvoir politique, d’assurer les multiples interventions de l’Etat. Ainsi, dira-t-elle, « les missions de la fonction publique ne sont autres que la traduction, pour une très grande part, en actes concrets, des décisions des pouvoirs politiques ».

Le ministre Talla ajoutera ensuite qu’après les périodes particulièrement difficiles que l’administration publique a traversé dans notre pays, se présente aux maliens une perspective permettant d’entrevoir une action publique transfigurée par la conjugaison d’un certain nombre de paramètres aussi important les uns que les autres.

C’est pourquoi, la ministre dira que « les plus hautes autorités maliennes ont fait de la refondation des administrations un impératif en vue de les rendre plus crédibles, acceptables, appréciées du citoyen et efficaces dans l’effort de développement »

Concernant le renforcement des capacités des agents de l’État, le ministre indiquera qu’un plan intégré de formation des agents de l’État sera élaboré par ses services sur la base des plans sectoriels de formation « les formations diplomates sont désormais mieux encadrés et rationalisées en vue de mieux répondre aux besoins des services publics et l’articulation de tous les cadres organiques afin de les adapter au nouveau contexte institutionnel est déjà en cours », a indiqué Mme le ministre.

Amadou Toure, Directeur de Cabinet de la Primature a sa part rappelé que c’est à l’issue de la conférence panafricaine de la fonction publique tenue le 21 juin 1994 à Tanger au Maroc, que l’Union Africaine a dédié une journée au service public.
Selon lui, il y a de grands chantiers pour la performance, l’accès au service. Mais cela exige plus de responsabilisation et de transparence de la part des agents. « L’institutionnalisation de la gouvernance publique responsable et le lien culturel entre le service public et la culture porte sur l’amélioration de la pensée, des outils », a-t-il dit.

En ce qui est les jeunes qui représentent la majorité de la population, et qui représentent une chance pour l’Afrique et pour le Mali, M. Touré a indiqué que rien de durable ne peut se construire sans eux.

Rappelons que la célébration de la journée africaine du service public est devenue une tradition qui a été soutenue par les chefs d’Etats et de gouvernement de l’Union africaine, afin de renforcer les réformes et favoriser la bonne gouvernance et les systèmes de gestion performants au sein de l’administration publique en Afrique.

Karim sanogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here