Le premier ministre face à la presse : « Je réaffirme ma détermination à faire face aux grands défis…»

Rencontre expéditive mais pleine de symbole, fut le déjeuner de presse offert le samedi 29 juillet dernier aux hommes de médias par le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga. L’occasion (les 100 jours du PM à la tête du Gouvernement) et le cadre (le Campement Kangaba rendu célèbre par l’attaque terroriste du 18 juin 2017) ont permis au Premier ministre non seulement de réaffirmer le soutien constant du Gouvernement au promoteur du lieu de villégiature (Madame Marlene Montaut et Hervé Depardieu), mais aussi de répéter sa détermination à faire face aux grands défis auxquels le Mali est confronté en ces temps particulièrement difficiles. La teneur du discours du Premier ministre :

« Puisque c’est moi qui invite, je vous souhaite la bienvenue, ici au Campement Kangaba. Vous comprenez tous pourquoi j’ai estimé vous recevoir en ce lieu qui, il y a exactement 41 jours a été attaqué par des assaillants barbares semant la désolation et la mort d’innocents, quatre étrangers et une malienne. Nous nous inclinons pieusement devant leur mémoire et prions pour que leur âme repose en paix.

Madame Marlene Montaut, ma présence ici est l’expression de notre solidarité pour la tragédie que vous avez vécue et en même temps l’assurance de notre reconnaissance, celle du Président de la République et l’ensemble du peuple malien de votre attachement au Mali.

Je voudrais vous réaffirmer notre soutien constant à vous et à votre compagnon, M. Hervé Depardieu.

…prenant prétexte de mes cent premiers jours comme Premier ministre, je vous ai conviés aujourd’hui pour partager un modeste pot de l’amitié. Cent jours passés à la tête du gouvernement, dont la direction m’a été confiée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, ne sont pas pour moi un argument suffisant pour des libations. Au contraire, il s’agit d’un moment de prise de conscience plus aigu dont je vous prends à témoin pour réaffirmer ma détermination inflexible à faire face aux grands défis auxquels le Mali est confronté en ces temps particulièrement difficiles, défi pour ramener la paix dans un pays meurtri, défi pour que l’aspiration profonde de tous les Maliens à vivre des conditions de vie plus gratifiantes ne soit plus sans cesse différée aux calendes.

Ces défis appelant la mobilisation de mon gouvernement, mais aussi de vous tous, de tous les Maliens à l’intérieur comme à l’extérieur, je vous y convie dans l’entente, dans la fraternité, dans la solidarité, entre tous. Car, ce qui nous unit est infiniment plus important que tout le reste.

Amis des médias, je salue vos efforts dans votre engagement au service de notre peuple. Je vous exhorte à poursuivre ces efforts dans le respect des règles d’éthique de votre profession, mais aussi de morale tout court en tant que citoyens conscients de vos droits et devoirs au sein de la société dans laquelle vous vivez. Sans le respect de normes intangibles, tout ce que vous seriez amenés à entreprendre est inexorablement voué à être dérisoire ».

Recueillis par Sékou Tamboura

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here