Sortie du contingent 2016-2017 de la police : Une nouvelle vague de sous-officiers, inspecteurs et commissaires prête à servir

101

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traoré, a présidé, hier, la cérémonie de sortie du contingent 2016-2017 de l’École nationale de police. L’événement, qui s’est déroulé sur le terrain des sports de l’École nationale de police, a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, du directeur général de la police, Moussa Ag Infahi, des représentants du corps diplomatique et des parents des récipiendaires.
Le contingent 2016-2017 de l’École nationale de police est composé de 2180 sous-officiers (dont 223 personnels féminins), 9 élèves inspecteurs de police (dont 2 femmes) et 16 élèves commissaires de police (dont 3 personnels féminins).
C’est le 4 avril 2016 qu’avait commencé la formation commune de base de ces élèves sous-officiers. Leur formation militaire a été, entre autres, axée sur l’éducation physique militaire, les épreuves techniques, les épreuves tactiques. En outre, les élèves sous-officiers ont bénéficié de formations approfondies en maintien d’ordre. Quelques centaines d’entre eux ont suivi une formation spécialisée au centre de formation de commando de Samanko dans le but de faire face aux exigences de la nouvelle criminalité. Toute chose qui leur a permis de participer avec efficacité à la couverture sécuritaire du Sommet Afrique-France.
En ce qui concerne la formation des élèves inspecteurs et élèves commissaires, elle a débuté le 6 juin 2016 à l’Ecole nationale de police. La 24è promotion des élèves sous-officiers porte désormais le nom de l’adjudant-chef à la retraite, Kandia Kouyaté, première femme motard du Mali, ayant fait partie de l’escorte du président Modibo Kéïta.
Quant à la 19è promotion des élèves inspecteurs de police, elle a été baptisée du nom de feu commissaire divisionnaire Amadou Sangaré, arraché à l’affection de tous le 1er octobre 2010. La 14è promotion des élèves commissaires de police a choisi comme parrain le général de division Sada Samaké, décédé l’année dernière.
Dans son mot de bienvenue, le directeur de l’École nationale de police, le Commissaire divisionnaire Mamby Sylla, a confié avoir vécu, par moment, dans une ambiance de stress. «Nous avons réussi avec l’appui des plus hautes autorités et nous sommes fiers de célébrer ce succès en leur présence et des représentants de la communauté internationale», a-t-il déclaré.
Le directeur général de la police, le contrôleur général de police Moussa Ag Infahi, insistera sur la pertinence du choix des trois parrains, rappellant qu’ils sont des hommes et femmes de devoir ayant eu le sens de la responsabilité et l’amour du métier.
Lors de la phase de prestation de serment, les récipiendaires ont juré d’obéir à la loi dans l’exercice de leurs fonctions, de servir les intérêts de l’État avec dignité et loyauté. Après la prestation de serment, les invités ont assisté à la remise symbolique des diplômes aux trois majors de différentes promotions. Le Major du contingent des élèves commissaires de police, Fatoumata Modibo Diallo, a reçu son diplôme des mains du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général de brigade Salif Traoré.
Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Mamadou Ismaël Konaté a, quant à lui, remis le précieux document à Abdramane Sery, major de la promotion des élèves inspecteurs. Sa collègue en charge de l’Équipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop a remis le diplôme au major de la promotion des élèves sous-officiers, Emmanuel Kodio.
Au nom de l’ensemble des contingents, Fatoumata Bintou Diallo a indiqué que ses camarades et elle sont tous fiers d’avoir fait ce choix, remerciant au passage l’administration et particulièrement le corps professoral. «Au cours de notre formation, l’accent a été mis sur le savoir-faire et le savoir-être qui instaureront plus de confiance entre les policiers et les populations», a-t-elle dit.
Une série d’exercices de simulation et un défilé avec les différents corps des forces de défense et de sécurité ont mis un terme à cette cérémonie.

Massa SIDIBÉ


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here