18ème anniversaire de l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI : Dans l’esprit de l’amitié séculaire entre le Mali et le Maroc

Célébrée le 30 juillet de chaque année, la fête de trône qui marque l'intronisation de Sa Majesté, le Roi Mohammed VI n’a pas dérogé à la règle cette année au Mali. A cette occasion, l’Ambassadeur du Royaume du Maroc dans notre pays, SE Hassan NACIRI a offert la traditionnelle réception qui consacre non seulement le symbolisme de la fête, mais aussi l’amitié séculaire entre nos deux pays.
C’est dans la communion à l’hôtel Laico de l’Amitié que Mouvance présidentielle et Opposition, Groupes armés et Gouvernement, Société civile et Diplomates accrédités au Mali ont célébré avec les amis marocains cette tradition qui remonte à 1933. En effet, l’événement a regroupé le Président de l’Assemblée nationale du Mali, Issiaka Sidibé, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants Tiema Coulibaly, et autres membres du gouvernement, Bilal Ag Achérif du MNLA et autres responsables des mouvements armés.
L’on notait également la présence des anciens Premiers ministres comme Younoussi Touré, Moussa Mara et Cheick Modibo Diarra ; des figures de l’opposition malienne comme Soumaila Cissé et Tiebilé Dramé ; mais aussi des représentants des Hautes Autorités et représentants des Institutions de la République, des Députés, des Ambassadeurs et membres du corps diplomatique et consulaire comme l’Ambassadrice de France, Evelyne Decorps ; ainsi que des représentants des organisations internationales, des représentants des autorités civiles, militaires des organisations religieuses.
Dans son discours de bienvenue, l’Ambassadeur Hassan NACIRI dira que la fête du trône consacre la foi d’un peuple uni autour de Son Souverain, mais aussi l’occasion, le temps d’une pause, de dresser l’état de la Nation. Selon lui, la Célébration cette année de la Fête du trône revêt un caractère hautement symbolique tant sur le plan intérieur qu’extérieur. « L’année 2017, en effet, a été marquée par des évènements majeurs qui ont couronné l’ensemble de l’œuvre politique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, entreprise depuis 1999. Cette politique a été caractérisée sur le plan intérieur par des choix irréversibles en matière de démocratie et des droits de l’homme avec, en même temps, une modernisation accrue et maitrisée du pays. Ces choix se traduisent aussi par un train de mesures hardies prises dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et de l’exclusion», a indiqué SE Hassan NACIRI.
Sur le plan africain, c’est avec fierté que le diplomate marocain a rappelé que son pays, membre fondateur de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), a réintégré la grande famille institutionnelle africaine (l’Union africaine). Pour lui, ce retour qui a été unanimement salué tant en Afrique qu’à travers le monde, participera incontestablement à la consolidation d’une vraie unité africaine se traduisant par la mutualisation des efforts, des énergies pour la concrétisation des rêves des Pères fondateurs. Il a annoncé que l’engagement en faveur de l’unité et de l’intégration va se poursuivre avec la demande du Maroc d’adhérer à la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (C.E.D.E.A.O).
S’agissant des relations Maroc - Mali, l’ambassadeur a rappelé que la période écoulée a été marquée par plusieurs visites ministérielles dont trois effectuées par le Ministre marocain des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale en tant qu’émissaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI auprès de son frère et ami, Son Excellence Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République du Mali.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here