Révision constitutionnelle : La CADD-MALI invite à la concertation

La Coalition des Alternatives Africaines de Dette et de Développement- Mali (CADD-Mali) a organisé hier mercredi un meeting au Musée national de Bamako. Elle invite les autorités d’impliquer tous les acteurs politiques, religieux et coutumière, et de la société civile autour du projet de révision constitutionnelle.
Dans sa déclaration politique et liminaire, le président la Coalition des alternatives africaines de dette et de développement-Mali (CADD-Mali), Issa Kamissoko, constatant la faible implication des différentes parties autour du processus de révision, invite le gouvernement à instaurer un dialogue entre les différents acteurs autour du projet de révision constitutionnelle. Il a déploré l’incohérence dans les approches stratégiques sur les questions d’intérêt national et la fragilisation de la société civile.
Le président du CADD-Mali recommande l’instauration de la cohésion sociale, l’unité et la paix entre les différentes composantes de la Nation. Il a aussi souhaité le renforcement des cadres d’échanges et de la sensibilisation sur le projet de loi n°2017-031/An-RM du 2 juin 2017 portant révision de la constitution du 25 février 1992. Et d’inviter les hautes autorités à accorder une attention particulière à la concertation qui doit regrouper les différentes composantes de la société malienne.
La CADD-Mali s’engage à la consolidation de la paix et la réconciliation pour un Mali apaisé, uni, et solidaire.
Adama Diabaté
(Stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here