Projet de révision constitutionnelle : Les cercles de la région de Sikasso optent pour le ‘’oui’’

La salle de spectacles de Koutiala a abrité le samedi 5 août dernier, un grand meeting d’information et de sensibilisation organisé par la Convention de la Majorité Présidentielle dans cette localité. Les conférenciers du jour étaient le ministre des Transports, MeBaberGano, son collègue en charge de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadoun Konaté, Le député Mamadou Diarrassouba et Boubacar Touré, représentant spécial du président de la République. On notait aussi la présence du ministre l’Agriculture, Dr Nango Dembélé et son collègue chargé de l’Education Nationale, Mohamed Ag Erlaf.

Tour à tour, les conférenciers ont expliqué à la population le contenu du projet de loi portant révision de la Constitution.

Dans son intervention, le porte-parole de la Convention de la Majorité Présidentielle du cercle de Koutiala, Fodé Sogodogo, a déploré le réveil un peu tardif de la CMP. Mais pour lui, il n’est jamais trop tard pour bien faire. « Le mensonge avait devancé la vérité. Mais aujourd’hui, la CMP de Koutiala soutient la révision constitutionnelle », a déclaré M. Sogodogo.

A sa suite, le député Mamadou Diarassouba a invité tous les partis politiques de la majorité présidentielle à une union sacrée autour du président IBK. Il a cité toutes les grandes réalisations faites par le chef de l’Etat dans la région de Sikasso.

Quant au porte-parole de la jeunesse CMP de Koutiala, Mamoutou Dembélé, il a lancé un appel à ses frères et sœurs afin qu’ils votent tous ‘’oui’’ au référendum pour la révision de la constitution.

« Ce vote, nous le ferons pour notre avenir. L’heure de la mobilisation et de sensibilisation a sonné à Koutiala », a-t-il laissé entendre.

Pour le chef coutumier de Koutiala, Tiangé Coulibaly, le président Ibrahim Boubacar Keita est l’homme de la situation. C’est pourquoi, il a appelé Koutiala à voter ‘’oui’’ lors du referendum.

Adama Dao

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here