Vie associative : Les jeunes griots du Mali rendent visite au Recotrade

Djeli Madani Diabaté, le président de l’association des jeunes griots du Mali (AJDM), à la tête d’une forte délégation, s’est rendu, le vendredi 4 aout, visite au siège du réseau des communicateurs traditionnels pour le développement en Afrique de l’Ouest (Recotrade) à l’hippodrome. Objectif : solliciter la sagesse et le concours pour la réussite de la mission de l’AJDM, mais aussi s’identifier au fichier du  réseau.

Djeli Madani Diabaté, le président de l’association des jeunes griots du Mali (AJDM), accompagné des membres de son bureau dont le 1er vice président,  Abdou Kanouté, le secrétaire général Boubacar Aba Kouyaté, a rendu une visite de courtoisie au réseau des communicateurs traditionnels pour le développement en Afrique de l’Ouest( Recotrade) à l’hippodrome. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une rencontre entre les hommes de caste «  Gnamakala ». La délégation  a été accueillie, au nom du Recotrade, par Moctar Koné,  le président du Recotrade et son conseiller Mahamé Camara. Les  communicateurs traditionnels ont réservé un accueil chaleureux à l’association tout en leur  rappelant quelques grandes lignes du Recotrade.

Les échanges entre les communicateurs traditionnels  et les membres de l’AJDM se sont déroulés dans une ambiance cordiale. Ils ont porté, pour l’essentiel, sur le rôle des griots dans  la société. « On naît griot, on ne le devient pas ». L’art de la parole est un héritage qui se transmet de père en fils, de génération en génération. Le griot est un responsable qui a plusieurs bouches à nourrir. Il vit donc du fruit de son travail», a indiqué  Moctar Koné. Il a assuré les jeunes griots de l’accompagnement du RECOTRADE.

La fin de la rencontre a été marquée par une démonstration de l’A.J.D.M qui a dédié  un chant accompagné par un instrument (Tama), aux membres du réseau des communicateurs traditionnels pour le développement en Afrique de l’Ouest.

M.D


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here