Agence nationale pour l’emploi : 1576 emplois créés en six mois

Pour arriver à bout du chômage au Mali, l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) s’est dotée en 2012 d’un programme de travail appelé « Plan stratégique de développement 2012-2020 ». Pour évaluer le chemin parcouru des activités programmées pour 2017, le Directeur général de l’agence, Ibrahim Ag Nock, a partagé avec la presse les résultats obtenus au premier semestre 2017. C’était le mercredi 2 août 2017 dans la salle de conférence de l’ANPE en présence du Président du conseil d’Administration, Moussa Kanouté. Il ressort de la rencontre que l’ANPE a généré 1576 emplois du 1er janvier au 30 juin 2017 sur une prévision annuelle de 2116.

Après une première phase du Plan stratégique de développement (PSD) qui s’est déroulée de 2012 à 2016, l’équipe dirigée par Ibrahim Ag Nock ambitionne de faire de l’ANPE un service public de l’emploi performant adapté aux exigences du marché du travail dans les cinq ans à venir.

Pour relever le pari, la direction de l’agence a fait de son cheval de bataille, entre autres, l’amélioration de la visibilité et de la convivialité de ses relations avec les usagers, l’accès des groupes cibles de l’ANPE à des programmes d’apprentissage, l’amélioration de l’employabilité des demandeurs d’emploi à travers des cours de perfectionnement et de reconversion, l’intermédiation en vue de favoriser le rapprochement de l’offre à la demande d’emploi par la mise en place d’un mécanisme adéquat d’accompagnement, d’orientation et de conseil des demandeurs d’emploi et des entreprises. Aujourd’hui, les résultats obtenus sur le terrain attestent que l’équipe dirigée par Ibrahim Ag Nock est à la tâche pour l’atteinte des objectifs fixés.

En effet, sur 93 activités prévues en 2017 par l’agence, 20 sont déjà réalisés au cours du premier semestre et 30 sont en cours de réalisation. Donc, 62% des activités programmées en 2017 sont réalisées ou sont en cours de réalisation à la date du 30 juin 2017.

Selon le Directeur général de l’ANPE, ces résultats encourageants ont été obtenus grâce une politique de communication performante.

Il ressort de son exposé que l’ANPE a généré 1576 emplois au cours du 1er semestre 2017 sur une prévision annuelle de 2116. Au même moment, le nombre de demandes d’emploi enregistré s’élève à 7676.

S’agissant du nombre d’usagers entrés en formation, le directeur révèle que 1534 en ont bénéficié lors du premier semestre de l’année 2017 sur une prévision annuelle de 2700, soit un taux de réalisation de 56,6%.

Par ailleurs, le directeur général de l’ANPE a aussi annoncé l’ouverture des directions régionales de Ménaka et de Taoudénit. De cette façon, la direction générale de l’ANPE entend garantir à ces populations le minimum de services sociaux de base.

Les activités réalisées cette année par l’ANPE ont concerné aussi les régions, notamment celles de Kayes, Koulikoro, où l’ANPE (à travers le FARE) a financé des porteurs de projets à hauteur de 30 millions de F CFA.

A Sikasso, des éleveurs de volailles ont été formés à des techniques d’élevage et dans la région de Mopti, 530 jeunes ont été formés et 840 autres avec l’appui du FARE.

Ce semestre a enregistré également la rencontre entre l’ANPE et les universitaires dans un souci de préparer ceux-ci à faire face au marché de l’emploi.

Pour le directeur général de l’ANPE, plusieurs autres activités ont eu lieu dans les régions du Nord pour le redressement des activités économiques et génératrices d’emploi.

Il faut noter aussi qu’en partenariat avec d’autres pays, l’ANPE intervient en matière d’offres d’emploi à la vulgarisation de l’immigration légale caractérisée par le placement des professionnels maliens dans les entreprises étrangères et à l’élaboration du plan stratégique pour les migrants candidats au retour volontaire au bercail.

YZK

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here