Exactions au Nord : la Procureure de la CPI attendue au Mali

La procureure de la CPI, Fatou Ben Souda, attendue au Mali le mois prochain. L'annonce a été faite par le ministre de la justice. La procureure viendra enquêter sur des graves violations des droits humains qui sont commises dans le pays. La Cour pénale internationale a été saisie depuis 2012 pour faire la lumière sur les crimes commis sur le territoire malien, pendant la crise malienne.

Cette annonce intervient alors que des violations graves des droits de l'Homme sont signalées depuis plusieurs semaines dans le nord du Mali. Des groupes armés signataires qui s'affrontent dans la région de Kidal sont accusés d'avoir perpétré des exactions dans cette région.
La division des droits de l'Homme de la mission des Nations unies au Mali qui a ouvert une enquête a confirmé, l'existence de tombes individuelles ainsi que de fosses communes dans la région de Kidal. Toutefois les responsables de ces crimes n'ont pas encore été identifiés.

Des enquêtes en cours

Depuis 2012, les autorités maliennes ont saisi la Cour pénale internationale pour enquêter sur les crimes commis pendant la crise malienne. En 2015, la CPI a poursuivi et jugé un ancien chef jihadiste Ahmad al Faqi pour la destruction des Mausolées classés au patrimoine mondial de l'humanité à Tombouctou. Ahmad Al Faqi a été condamné à neuf ans de prison. C'est donc dans le cadre de cette enquête que, la procureure de la CPI se rendra à Bamako dans la première quinzaine du mois de septembre. Selon le ministre de la Justice, cette enquête sera élargie aux récentes violations des droits humains signalées dans le nord du pays.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here