Appel à candidatures radios privées et diffuseurs : Lancement de la deuxième phase du processus

La HAC promet la transparence dans le traitement des dossiers. Jeudi dernier, la Haute autorité de la communication( HAC) a lancé la deuxième phase du processus d’appel a candidatures (radios privées et diffuseurs).C’était, à la Maison de la Presse au cours d’une cérémonie qui a enregistré la présence des membres de la HAC, sous l’égide de Gaoussou Drabo, président de la Commission appel à candidature.
Office central de lutte contre l'enrichissement illicite: COMMENT REMPLIR SA DÉCLARATION DE BIENS ?
Office central de lutte contre l'enrichissement illicite: COMMENT REMPLIR SA DÉCLARATION DE BIENS ?
Dans le souci de transparence dans le traitement de dossiers, l’ensemble de documents réceptionnés ont été présentés aux journalistes. Toutes choses qui démontrent que la HAC entend mener cette tache avec détermination dans la transparence totale.

L’événement qui s’inscrit dans la continuité du processus d’appel à candidature portant sur l’établissement et l’exploitation de nouveaux services privés de communication .Selon le président de la commission appel a candidature, ce processus lancé le 13 juin dernier concernait notamment les radios privées commerciales et non commerciales ainsi que les entreprises de réseau de diffusion, encore appelées diffuseurs ou opérateurs de multiplex.

Pour les radios toute typologie confondue, 57 fréquences ont été mises en jeu sur toute l’étendue du territoire national. Ces fréquences se répartissaient entre 48 sites géographiques. Aux dires du président de la commission, entre les 13 juin 2017 et le 13 juillet 2017 minuit, qui était la date limite de dépôt, 113 dossiers ont été réceptionnés par la HAC. Ces dossiers se répartissent ainsi : Région de Kayes14 dossiers ; région de Koulikoro 19 dossiers ; région de Sikasso 18 dossiers ; région de Ségou 18 dossiers ; région de Mopti 3; région de Tombouctou 5 dossiers ; région de Gao 3; Kidal aucun dossier ; Région de Ménaka aucun dossier ; région de Taoudéni 5 et le district de Bamako 32 dossiers.

« Des lundi 7 aout, la HAC entamera le processus d’instruction des dossiers », a dit le président de la commission appel à candidature. Pour ce faire, l’organe de régulation s’adjoindra le concours d’expertises extérieures. L’apport de celles-ci constitue une garantie supplémentaire pour que l’instruction des dossiers se fasse de manière méticuleuse et objective. Les spécialistes ont été en effet choisis pour leur compétence avérée et pour leur totale neutralité par rapport aux différents acteurs de l’audiovisuel malien.

Oumou Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here