le seuil de Kourouba : Satisfecit du ministère des finances

Le ministère des finances à travers M. Cheick Oumar GUINDO de la Direction générale de la Planification et du Développement ainsi que M. Adama SANGARE de la Direction générale de la dette publique, a visité le seuil de Kourouba. C’était le mercredi 02 Août 2017 en présence du coordinateur du PDI-BS, M. Soumaila SAMAKE et son équipe. Au terme de la visite, les financiers se disent satisfaits du constat.

Le seuil de kourouba va permettre de rehausser le niveau d’eau du fleuve, d’intensifier en amont les 1000 hectares aménagés à Manikoura et en aval de faire des extensions des superficies cultivables par l’aménagement de 15 000 ha. En plus de ces avantages, il est prévu au seuil l’installation des turbines pour la production d’électricité. Un volet qui revient au département de l’énergie et de l’eau. Le coordinateur du programme M. Soumaila SAMAKE à titre de rappel a déclaré que l’ouvrage est réalisé dans le cadre du Programme de Développement de L’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué PDI-BS, financé par un ensemble de bailleurs de fond. Mais le seuil de Kourouba est entièrement financé par la Banque Africaine de Développement à hauteur de 12 milliards de franc CFA. Démarrés le 15 juin 2016 pour une échéance de 24 mois hors saison les travaux enregistrent à la date d’aujourd’hui un taux d’avancement de 60,52% pour un délai consommé de 49,92%. Des résultats sur le rôle stratégique du seuil de kourouba dans la stratégie de l’atteinte de la sécurité alimentaire et les efforts fournis par les responsables du PDI pour le respect des normes et des délais contractuels.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here