Les responsables de la Fédération Nationale des Associations pour la Décentralisation et le Développement des Collectivités face à la presse

En prélude à la Journée panafricaine de la décentralisation, célébrée chaque 10 août, la Fédération Nationale des Associations pour la Décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales (FENAD-CT) a tenu mardi dernier, une conférence de presse. Animée par M. Hamane Touré, président de ladite fédération, la conférence s’est déroulée à la Maison de la presse, en présence de plusieurs responsables de cette fédération. Pour M. Hamane Touré, président de la FENAD-CT, l’objectif de leur fédération est d’aider le Gouvernement à réussir sa lutte perpétuelle pour le développement du Mali, principalement celui de la décentralisation.

La fédération accompagne aussi l’Etat dans la mise en œuvre de la stratégie spéciale pour le développement intégré des régions du nord du Mali. Il dira aussi que la FENAD-CT est un outil créé par des acteurs de la société civile qui veulent s’investir dans l’accompagnement de la décentralisation et la régionalisation à travers le suivi global de cette reforme. Selon lui, la fédération doit pouvoir jouer sa partition par les fonctions qui lui sont consacrées et les propositions des mesures concrètes. Et cela à travers l’anticipation sur la participation à la mise en œuvre et le suivi global de la décentralisation et des reformes associées, l’allégement des charges de l’Etat, le contrôle démocratique, la gestion des conflits, la veille citoyenne et la dénonciation.

M. Inahamoud Idi Yattara, membre de la fédération, s’est réjoui de la validation significative de la Stratégie spéciale de développement intégré des régions du nord. Il a exhorté le Gouvernement à ce que la vulgarisation de cette Stratégie soit faite dans les plus brefs délais. Il dira en outre que «c’est une vision sur trente ans qui a, en son sein, 67% des femmes et surtout le cas des zones les plus reculées. C’est une opportunité pour les Maliens de réfléchir sur la décentralisation approfondie, qu’est la régionalisation. Ce qui signifie qu’on doit apporter plus de concret, car, il devrait apporter à l’Etat 294 milliards de F CFA».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here