Ce que je pense : Le double – jeu de l’Algérie et ses répercussions sur le Mali

La Chaîne française, France 24, avait donné le signal, l’Algérie étant un pays aux ressources importantes, avec un budget militaire important. Pourquoi, elle « n’agit pas pour aider ses voisins à repousser l’offensive islamiste ?»

Dans la même lancée, en 2014, le quotidien français le monde, disait que la France avait à portée de main, le Djihadiste Iyad Ag Agaly, pour le neutraliser, mais elle aurait préféré se retrancher derrière l’Algérie sur la question.

Il n’est plus un secret pour personne que ces dernières années ont été marquées par une recrudescence de l’insécurité sur l’ensemble du territoire malien, de la partie septentrionale, au centre et un peu partout au sud.

On serait tenté de penser que ce pays aurait un deal avec les terroristes pour se sauver la peau. Sinon comment comprendre que le Mali n’étant pas un pays pétrolier soit la cible des groupes narco- trafiquants ?

Ils évident que, le Mali seul ne peut faire face au terrorisme. Malgré la présence de Barkhane et de la Minusma, la situation s’empire, les groupes s’emparent des véhicules de transport en commun.

Le G5 sahel, en attente de financement, le Mali est sur le point de devenir un terrain d’expérimentions militaires du monde. IBK, doit comprendre que la lutte contre le terrorisme demande de la ruse plus que de la force. Les Etats –unies ne sont pas parvenus à bout malgré les moyens militaires.

Pour que le Mali puisse sortir de cette situation d’insécurités, il faudrait jouer le même jeu que l’Algérie. Le Mali doit jouer sur le compromis que sur la force. Au-delà du droit international, les relations internationales sont basées sur les intérêts que sur la morale.

Le Mali est un pays laïc, et ne peut appliquer la charia. Cependant, le Mali peut trouver un terrain d’entente avec les islamistes pour la sécurité des personnes et des biens. En tout cas, ‘’quand les acteurs jouent au double – jeu, faites la même chose’’ !

Yahia TRAORE, Juriste et analyste politique

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here