Coupe du Mali, phase District : LE RÉAL sans pitié pour la J. A.

Quatre équipes ont déjà validé leur ticket pour la phase fédérale de la 57è édition de la Coupe du Mali. Il s’agit du CSK, de l’ASOM, de l’USFAS et du Réal qui se sont qualifiés, en dominant, respectivement l’AS Nadia (1-0), Soleil d’Afrique (3-2), la J. A. (3-0) et l’AS Police (1-0). Les deux premiers tickets ont été enlevés, vendredi, par le CSK et l’ASOM au terme des confrontations qui ont tenu toutes leurs promesses. En attestent les scores des deux matches : le Centre a dû se contenter du strict minimum (1-0), alors que les Olympiens de Missira l’ont emporté sur le fil (3-2). 24 heures après ces deux explications, le Réal et l’USFAS sont entrés à leur tour dans la danse. Les Scorpions se sont frottés à la J. A., alors que le club militaire s’est expliqué avec l’AS Police.
A l’arrivée, aucune équipe de D2 n’a réussi à se qualifier pour la phase fédérale. Du moins pour le moment, puisqu’il reste encore quelques matches à disputer pour boucler la phase du district de Dame coupe. Parmi ces rencontres, on peut citer l’affiche qui mettra aux prises le Djoliba et LC. BA, deux formations de l’élite qui peuvent prétendre, chacune, au trophée de cette 57è édition de la Coupe du Mali. C’est dire donc que la phase du district sera fatale cette année à l’un des poids lourd de Dame coupe. Ce sera soit le Djoliba, soit les Tigres de LC. BA. Pour revenir aux deux premières rencontres qui se sont disputées vendredi au stade Mamadou Konaté, notamment à l’affiche entre le Réal et la J. A., elle a démarré sur les chapeaux de roue et il n’y a pas eu de round d’observation entre les deux protagonistes.
Dès le coup d’envoi du match, les Scorpions prendront la direction des opérations et ne tarderont pas à concrétiser leur domination. A la conclusion d’une belle action collective, Aboubacar Camara débloque le tableau d’affichage pour les siens d’un tir enveloppé (15è min, 0-1). Galvanisés par ce but matinal, le capitaine Abdramane Traoré et ses coéquipiers obtiennent, coup sur coup deux occasions nettes qu’ils ne concrétisent pas. A deux minutes de la mi-temps, Dramane Traoré, libre de tout marquage, perd son duel avec le keeper de la J. A., N’Golo Traoré (43è min). Ce ne sera que partie remise pour les Réalistes qui réalisent le break, suite à un corner victorieusement repris de la tête par le défenseur central, Aboubacar Camara (45è min, 0-2).

Avec deux buts de retard, la mission devenait compliquée pour ne pas dire impossible pour les
joueurs de la J. A. Néanmoins, l’équipe tentera de réagir au retour des vestiaires, à l’image de cette frappe soudaine de Moussa Coulibaly qui a failli faire mouche (47è min). Les Réalistes répliqueront par Dramane Traoré qui obligera le gardien adverse à s’y prendre deux fois pour maîtriser le cuir (57è min). Mais le dernier rempart de la J. A. ne pourra rien sur la reprise de volée d’Idrissa Traoré qui terminera sa course au fond des filets (61è min, 0-3). Le score est lourd pour les joueurs de la Vieille Dame, mais comme l’a avoué le technicien Oumar Bagayoko il n y avait pas photo entre les deux équipes et le meilleur a gagné. «Je félicite le Réal, il mérite sa victoire. C’était une rencontre de coupe, je pensais que je pouvais faire quelque chose mais ça n’a pas marché. J’avais mis un système en place pour empêcher le Réal de marquer pendant la première demi-heure. Mon projet de jeu n’a pas marché mais malgré la défaite de mon équipe, il y a des choses positives. Désormais, on va se concentrer sur le championnat», réagira l’ancien international.

L’entraîneur du Réal, Moussa Keïta «Dougoutigui» dira qu’il n’a pas minimisé son adversaire et qu’il a préparé avec le plus grand sérieux.

«La Coupe du Mali est une compétition à élimination directe et on ne doit jamais minimiser son adversaire. On a préparé cette rencontre avec sérieux parce qu’on savait qu’on allait avoir une bonne équipe en face. Par expérience, je sais aussi que les équipes de D2 sont toujours motivées, quand elles affrontent l’élite. On a tenu compte de tous ces paramètres et les joueurs ont respecté toutes les consignes. Je félicite l’équipe pour sa victoire et la qualité du football qu’elle a produit, aujourd’hui, face à une bonne formation de la J. A.», commentera Dougoutigui.
La deuxième rencontre entre l’AS Police et l’USFAS a tourné à l’avantage des militaires, courts vainqueurs 1-0. L’unique but de la partie a été marqué en première période par Issa Camara, suite à un exploit personnel (30è min, 0-1).
Boubacar THIERO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here