Procédure de passation des marchés publics : Les acteurs de la commande publique à l’école de l’ARMDS

Pour mieux partager les dispositions du code des marchés publics et ses textes d’application, l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) forme une centaine d’acteurs dans la passation des marchés publics.

L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS) vient de lancer une session de formation à l’intention des élus, les agents des collectivités territoriales et des opérateurs économiques affilés au Conseil national du patronat du Mali.

Elle se déroule du 14 au 18 août au Centre de formation professionnelle CFD Mali à l’ACI 2000. Cette formation entre dans le cadre du renforcement de la capacité des acteurs de la commande publique dans les procédures nationales de passation de marché, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés et délégations de service public.

Pour le président de l’ARMDS, Dr. Alassane Bâ, cette formation des acteurs de la commande publique est devenue une priorité, dans la mesure où les marchés publics constituent un enjeu majeur dans le développement d’un pays comme le nôtre. Elle se justifie également par l’augmentation du volume des marchés depuis 2013.

En initiant en 2016 cette formation des acteurs, l’ARMDS voulait répondre à une nécessité : celle de renforcer la capacité des acteurs.

Pour Dr. Bâ rien qu’en 2016, l’ARMDS a pu former 1446 agents à Bamako et dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti. Pour cette année 2017, 891 acteurs sont concernés par ce renforcement de capacité dont 154 femmes.

Ces différentes formations, à l’en croire, sont une manière pour l’ARMDS de contribuer à la bonne gouvernance économique et à l’optimisation des dépenses publiques. Ce qui est une évidence par rapport aux enjeux de la bonne gouvernance. Ces enjeux recommandent que les différentes composantes de la société notamment l’Etat et ses démembrements, le secteur privé, la société civile et surtout les acteurs des collectivités soient mieux imprégnés des dispositions du code des marchés publics et ses textes d’application.

Notons qu’en 2016, 1627 marchés ont été passés par les autorités contractantes pour un montant total de 696 095 265 670 F CFA, soit plus du double du volume des marchés passés en 2010.

Zoumana Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here