Sixième session ordinaire du Comité d’orientation et de pilotage : pour plus d’accessibilité aux services sociaux de base!

Le mercredi dernier, le Centre de formation pour le Développement (CFD) a abrité les travaux de la sixième session ordinaire du Comité d’orientation et de pilotage du projet de reconstruction et de relance économique (PRRE). Ce projet est financé par la Banque mondiale.
Cette sixième session qui se tient après six mois d’activités de mise en œuvre du PTBA en 2017 et après la revue à mi-parcours qui a été présidée par le Coordinateur dudit projet, Mr Oumarou Camara, en présence de Mme Sidibé Zamilatou Cissé présidente du COP.
Selon Mr Oumarou Camara « Le projet de reconstruction et de relance économique reste pour le gouvernement de la République du Mali l’un des instruments les plus importants de sa politique de développement des zones nord du pays touchées par la crise »
Pour lui les importantes réalisations effectuées par le projet et celles non moins importants prévus en 2017 et 2018 visent à contribuer entre autres, à accroitre l’accessibilité des populations du nord du Mali aux services sociaux de base, améliorer la gouvernance locale et impulser le développement de l’économie locale. Le projet a préparé la mise en œuvre année après année, un réel plan d’investissement malgré de réelles contraintes sécuritaires telle que : réhabiliter les infrastructures locales dégradées du fait de la crise, réaliser après la révision des PDSEC, des investissements socio collectifs de base au bénéfice des populations de différentes communes du Nord du Mali, ainsi que des investissements productifs au profit des organisations communautaires de base et des organisations socioprofessionnelles.
Cette session se tient à moins de dix-huit mois de la clôture officielle du projet. Elle reste l’occasion pour le comité de pilotage de faire un diagnostic sans complaisance des résultats enregistrés par le projet, à mi-parcours de l’année 2017 pour mieux orienter les actions vers les atteintes de leurs objectifs majeurs pour le développement, ajoutera t - il. Ces résultats permettront non seulement de booster autant que possible la cadence de réalisation des activités mais aussi et surtout de favoriser une bonne mobilisation des ressources du projet pour la satisfaction effective des besoins des populations du Nord-Mali qui sont des priorités majeures du gouvernement.
Lansine Coul

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here