Vacances citoyennes à Kita : Sous le signe de la lutte contre le terrorisme…

Ancienne province de l’empire Manding, vieille ville de rencontre intercommunautaire à travers le chemin de fer, lieu de pèlerinage des fidèles chrétiens du Mali et de tolérance religieuse, le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta ne pouvait trouver mieux que Kita pour parler à la jeunesse malienne de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Jeune et ami des jeunes avant qu’il ne soit porté aux affaires, Koïta a montré à l’assistance à Kita, le samedi 12 août 2017, qu’il est en terrain connu en mobilisant des centaines de jeunes venus de toutes régions du Mali, du Nord au Sud, à l’occasion du lancement des Vacances citoyennes 2017. A Kita, les jeunes ont compris que le terrorisme n’est pas une « fatalité » au Mali, mais que ce mal universel peut bien être vaincu. La Première Dame, Mme Kéïta Aminata Maïga a rehaussé de sa présence l’éclat de la cérémonie d’ouverture de ces camps de jeunesse.

Courtois, attentionné, accessible et souvent même amical, le ministre Koïta l’a été avec tous les vacanciers tout au long de la cérémonie de lancement des activités de la 8ème édition des vacances citoyennes qui a comme thème « Rôle de la jeunesse dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent ». Pour signifier à la jeunesse qu’un pays ne se construit pas dans les bureaux climatisés mais sur le terrain, le ministre a fabriqué sa propre marque. En effet, de Bamako jusqu’à Kita, il était au four et au moulin dans l’organisation. A Bamako, dans la cour de la Maison des jeunes, il est resté avec les vacanciers sous la pluie jusqu’au départ du convoi des jeunes pour Kita. Un geste hautement apprécié par les jeunes et qui a valu au ministre de ravir la vedette à tous, chacun se débattant pour lui serrer la main à défaut d’un autographe.

Quelques heures plus tard, à Kita, Koïta était à l’accueil des vacanciers. Il s’est assuré des bonnes conditions d’hébergement auprès de la commission Accueil et hébergement. Ce n’est pas tout. Comme pour prouver que le rôle d’un chef ne se limite pas seulement à donner des instructions, mais aussi à veiller à leur bonne exécution, le ministre Koïta a veillé au SOS Village (lieu d’hébergement des vacanciers) le soir du vendredi jusqu’au petit matin. Epatant ! « Jamais, je n’ai vu un ministre malien aussi courtois et attentionné comme Koïta », avoue une vacancière surprise qui avait tout arrêté pour le suivre dans ses mouvements à SOS Village.

Voilà autant de gestes et comportements humbles de la part du ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne qui ont marqué les esprits des vacanciers et donné du poids à la voix de la Première dame auprès de la jeunesse malienne présente à Kita.

« Vous devez avoir l’audace d’entreprendre et de réaliser vos propres ambitions, vous battre pour réussir et servir de modèles à d’autres jeunes du Mali. Vous devez lutter contre les déviances sociales et développer le culte de l’effort, du don de soi et du travail bien fait afin de vous offrir un exemple par votre propre mérite, votre sens de l’éthique et votre amour de la Patrie. Vous êtes le socle d’un Mali émergent», a dit Mme Kéïta Aminata Maïga devant une foule de jeunes avant de remercier le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne pour sa louable initiative.

Prenant la parole, celui-ci dira que les vacances citoyennes sont un cadre de mobilisation pour la construction citoyenne, de socialisation et de participation des jeunes à la construction nationale. A l’en croire le choix du thème « Rôle de la jeunesse dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent » répond à un besoin national pour mettre fin définitivement à la crise sécuritaire à travers le développement de la jeunesse. « Je voudrais vous inviter à un sursaut citoyen en faisant échec à toutes les tentatives de déstabilisation de notre pays. Qui mieux que vous, les jeunes, pourrait constituer un bouclier contre les marchands d’illusions. Je voudrais vous exhorter à un réarmement moral pour faire du Mali une Nation forte, unie et prospère. Cet engagement de votre part donne espoir à notre pays de parvenir à une paix durable à travers la mise en œuvre efficiente de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger», a dit le ministre Koïta.

Cette volonté politique traduit l’engagement des plus hautes autorités d’investir dans la jeunesse pour faire émerger une citoyenneté active, car la 8ème édition des vacances citoyennes coïncide avec l’opérationnalisation du Service national des jeunes et la finalisation du processus d’élaboration de la Politique nationale de citoyenneté et de civisme.

Les activités des vacances citoyennes 2017 mobilisent des centaines de jeunes sur les sites de Kita, Toukoto (région de Kayes), Tominian et Mandiakuy (région de Ségou). Il sera inculqué aux jeunes les valeurs d’engagement citoyen, de civisme, de patriotisme à travers des causeries-débats, des séances de formation et de sensibilisation sur les questions d’intérêts national dont la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Elles porteront aussi sur la réhabilitation de la Maison des jeunes de Kita, la construction d’infrastructures de base à Tominian et à Mandiakuy, la sensibilisation des jeunes sur certaines maladies comme le paludisme, les MST et le VIH/SIDA.

« En vous investissant sur ces chantiers, votre génération remplit sa part de contrat en s’acquittant correctement de ses devoirs patriotiques », a conclu le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne.

Youssouf Z Kéïta

Envoyé spécial

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here