Communiqué de la médiation composée des familles fondatrices de Bamako et des leaders religieux

À l'issue de leur rencontre, le samedi 12 Août 2017, les familles fondatrices de Bamako et les leaders religieux ont demandé au Président de la République de surseoir au projet de révision constitutionnelle et de continuer les concertations afin d'obtenir un consensus. Le Président de la République a accepté ces deux doléances.

Par la suite, les familles fondatrices de Bamako et les leaders religieux ont rencontré la Plateforme "Antè A Bana- Touche Pas à ma Constitution" pour lui demander de surseoir à sa marche du mercredi 16 Août.

À l'issue de L'assemblée générale du Mardi 15 Août, la Plateforme "Antè A Bana- Touche Pas à ma Constitution", par respect pour ces autorités morales et spirituelles, a accepté de surseoir à cette marche.

Les familles fondatrices de Bamako et les leaders religieux remercient le Président de la République et la Plateforme "Antè A Bana- Touche Pas à ma Constitution" d'avoir accédé à leur demande. Ils appellent tous les acteurs à contribuer à l'apaisement du climat social.
Bamako, le Mardi 15 Août 2017
Le porte-parole
Souleymane Niaré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here