Empoissonnement des plans d’eau : La ferme Boubacar Diallo accompagne le processus avec plus de 100.000 alevins

Le jeudi 10 août 2017, dans le cercle de San, a eu lieu la remise de 100.000 alevins, offerts au Ministère de l’élevage et de la Pêche par la ferme Piscicole Boubacar Diallo. C’était en présence de la Représente du ministre, Maiga Aissata Niaré, du directeur national de la pêche, Mamady Keita, le donateur Boubacar Diallo ainsi que les autres autorités administratives de la localité.

La cérémonie de remise s’est déroulée à 10 km de San dans la commune de N’GOA. Elle entre dans le cadre du programme national d’empoissonnement des plans d’eau. Ce programme a pour objectif de faciliter et d’accélérer la mise en œuvre du Programme National d’empoissonnent.

Le don d’alevins, composé de Clarias et de Tilapia est issu de reproduction artificielle de la ferme piscicole Boubacar Diallo. Une bonne partie de ce don, soit 36 000 alevins, va servir à empoissonner la marre « FAMA » de NGOA et de faire la mise en charge des cages flottantes du programme gouvernemental à San, au bénéfice d’une douzaine de coopératives et d’associations.

Selon la Représentante du ministre de l’élevage et de la pêche, cet important don traduit la volonté du gérant de la ferme piscicole Boubacar Diallo, d’accompagner le Gouvernement du Mali à œuvrer à la réduction de la pauvreté en milieu rural.

Cette donation renforcera l’effort d’intensification de la pisciculture. Mais aussi, elle s’inscrit en droite ligne de la volonté de l’Etat du Mali de faire la promotion de l’Aquaculture. Elle a terminé en remerciant le donateur ainsi que ces proches collaborateurs pour leur disponibilité et souci du travail bien fait.

Au Donateur, Boubacar Diallo de poursuivre en saluant les efforts fournis par les plus hautes autorités de la République, précisément le président Ibrahim Boubacar Keita, pour la promotion de la pisciculture au Mali.

A noter que la ferme piscicole Boubacar Diallo est une pionnière de l’aquaculture moderne au Mali, basée à Tanima dans la commune de Baguinéda à 45 km de Bamako. Elle dispose d’installations modernes, d’une capacité de production de 40 millions d’alevins par an. Elle intervient dans la production d’alevins, fabrique et fourniture d’aliments poissons, confection de cages flottantes, construction d’étangs en terres battus et bassins piscicoles, aménagement et empoissonnement des marres, formation pratique en pisciculture etc.

B BOUARE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here