Priorités Résilience au Mali : Les acteurs finalisent le document y afférent.

Un atelier de trois jours a ouvert ses travaux le mardi 15 août 2017 à l’hôtel El Farouk. Initiée par le ministère de l’agriculture et l’Alliance Globale pour l’initiative Résilience (AGIR), l’objectif de cette rencontre est d’améliorer le document Priorités Résilience Mali. Des experts réunis vont procéder à une analyse approfondie de la version officielle du document stratégique PRP du Mali en terme de renforcement de la résilience des couches vulnérables. Il sera question pour les participants de faire un état des lieux en rapport avec la politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle, d’analyser les recommandations et orientations fournies par la CT/AGIR sur le document PRP/Mali et mettre à jour le document. L’atelier se veut également la proposition d’une feuille de route nationale (en lien avec la feuille de route régionale) pour la suite de l’initiative au Mali. Au terme des trois jours de travaux, les experts devront finaliser la réflexion sur le dispositif institutionnel et le mécanisme de coordination à mettre en place au niveau national et de façon déconcentrée dans la mesure du possible.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture Dr Abdoulaye Hamadoun. Celui-ci avait à ses côtés le représentant de la FAO et le Secrétaire Exécutif du Comité Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILLS).

Celui qui représentait le ministre Dr Nango Dembélé pour cette occasion a rappelé que le document PRP-Mali élaboré à la suite d’un long processus, a été adopté par la 3è réunion du Comité de dialogue inclusif-Pays tenue au CICB le 22 octobre 2015. « Ce document en trois volets comportait un certain nombre d’incohérence et d’insuffisance. » a ajouté le Secrétaire Général avant de laisser entendre qu’un travail préliminaire d’amélioration avait été effectué par les techniciens de suivi évaluation de l’Agriculture de l’Elevage/Pêche, de la Santé/nutrition et du Développement Social sous la supervision du groupe restreint. L’atelier du jour se tient donc selon Dr Abdoulaye Hamadoun, dans le but de prendre en charge les correctifs apportés conformément aux recommandations de la Commission Technique-AGIR. « C’est pourquoi nous avons tenu à impliquer le maximum d’acteurs ayant participé à sa conception et à sa rédaction initiale. » a déclaré Dr Hamadoun au nom du ministre Dr Dembélé. Et, pour ouvrir officiellement les travaux, le Segal MA a lancé un appel à la mobilisation à l’endroit de toutes les parties prenantes, pour apporter leurs contributions en vue du financement de la mise en œuvre des Priorités résilience au Mali.

André SEGBEDJI/aba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here