Le weekend prochain sera riche en évènements sportifs

Le weekend prochain sera riche en évènements sportifs. Notre pays accueillera deux importants évènements sportifs : l’Afro basket Sénior Féminin « Bamako 2017 » et le match-retour des éliminatoires du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Kenya 2018.
D’abord le vendredi 18 août aura lieu la cérémonie d’ouverture de l’Afro basket Sénior Féminin « Bamako 2017 ». Une cérémonie d’ouverture que les organisateurs promettent d’inédit. Au-delà du folklore, notre pays se doit de réussir son entrée en matière. Les aigles dames doivent gagner le premier match pour se donner une certaine confiance, même si la perte du premier match ne sera pas forcement rédhibitoire pour les nôtres.
D’ores et déjà, des voix s’élèvent pour contester les choix du sélectionneur Sylvain Lautié. Certains observateurs ne comprennent pas l’absence de certaines joueuses et dénoncent la présence de certaines joueuses sur la liste publiée par le sélectionneur. Ce dernier et le président de la fédération malienne de football, Me Jean Claude Sidibé s’en défendent.
En tout cas, le premier match sera un texte de grandeur nature pour notre pays qui court derrière un sacre continental en d’Afro basket Sénior Féminin depuis 2007 au Sénégal. Cette compétition durera jusqu’au 27 août prochain. Et toutes les rencontres se dérouleront au palais des Sports Salamatou Maïga sise à l’ACI 2000.
Le lendemain samedi, en football, les aigles locaux affronteront leurs homologues de la Mauritanie dans une rencontre comptant pour le match-retour des éliminatoires du championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Kenya 2018. Déjà au Match-aller, les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul de 2 buts partout. Les nôtres doivent oublier ce résultat probant. Ils doivent jouer comme si la qualification se jouera à Bamako à l’issue de cette dernière rencontre.
Car l’équipe mauritanienne s’est bien voyagée. Le Libéria lors du tour précédent en sait quelque chose. C’est sachant bien que son équipe s’est bien voyagée que le sélectionneur mauritanien, le français Corentin Martin a donné le ton en déclarant que malgré le nul de 2 buts partout concédé à domicile que son équipe viendra prendre sa qualification à Bamako.
C’est dire que les maurabitones locaux ne viendront pas à Bamako en victimes expiatoires. Loin s’en faut, ils vendront chèrement leur peau. Djibril Dramé et ses hommes sont avertis. Ils doivent mettre tout en œuvre pour arracher cette qualification. Eux qui ont été finalistes de la dernière édition de la compétition. Ne pas se qualifier pour la prochaine édition fera une grande tâche d’huile. Que Dieu nous en éloigne !
Abdrahamane Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here