Participation à la vie politique : Les femmes du RPM se forment

Les capacités d’une quarantaine de femmes cadres du parti ont été renforcées, entre autres, sur les textes identitaires du parti, son organisation et fonctionnement, les techniques de communication, de lobbying et d’approches genre

Le Centre Aoua Keita a servi de cadre, les 15 et 16 aout 2017, à une session de formation des formatrices du BPN-UF du Rassemblement pour le Mali. La cérémonie d’ouverture était présidée par Madame Sangaré Oumou Ba, représentant le BPN du RPM. Elle avait à ses côtés, la présidente du BPN-UF, Diawara Aichata Lady Touré et le représentant résident de la Fondation Friedrich Hebert au Mali, partenaire stratégique.

Cette session constitue la première étape d’une série de formations. Elle a concerné les femmes formatrices des régions de Kayes, de Koulikoro et du district de Bamako. La deuxième étape, pour les autres régions, sera délocalisée hors de Bamako.

Pendant deux jours, les femmes du parti ont eu droit à des thématiques comme les textes identitaires du parti, son organisation et fonctionnement, les techniques de communication, de lobbying, d’approches genre, l’organisation d’une campagne, la prise de parole et tout ce qu’il faut pour permettre aux femmes de participer activement à la vie politique.

Cette session de formation s’inscrit pour le parti au pouvoir dans la logique de trouver des voies et moyens de préparer les femmes cadres du parti, en vue d’assurer leur participation effective à la vie politique dans l’unité, la cohésion et le soutien unanime à l’endroit du Père – fondateur du parti, Ibrahim Boubacar Keïta. Aussi, elle contribue à la participation des femmes à la gouvernance locale par leur la participation à la prise de décision à tous les niveaux de la vie nationale.

Dans son intervention, la première vice-présidente du BPN du RPM, non mois représentant du président de BPN du parti a salué l’initiative et la grande mobilisation de ses camarades. Elle a invité les femmes du RPM à plus d’énergie pour montrer leur dynamisme. Pour elle, les femmes du RPM tout comme les jeunes ont la chance d’avoir des partenaires et le BPN qui se prêtent beaucoup à eux et les accompagnent régulièrement. Les thématiques de la formation, dira Mme Sangaré Oumou Ba, portent sur des thèmes très importants et devront contribuer beaucoup à la participation active des femmes au jeu politique. L’occasion pour l’ancien ministre en charge de la Promotion de la Femme de remercier le Président de la République pour l’adoption de la loi sur le genre. Une loi, selon elle, qui ne peut être utile que si les femmes sont formées et participent activement à la vie politique.

DK

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here